Yvan Mudry

De Wikivalais

Sommaire

Année de naissance

1959-


Biographie

Né en 1959 dans le Val d'Hérens, Yvan Mudry a étudié la philosophie à l’Université pontificale Saint-Thomas d’Aquin, à Rome, et la théologie à l’Université de Fribourg, où il a suivi les cours d'Emmanuel Lévinas.

De 1988 à 1996, il a été journaliste aux émissions religieuses de la Radio Suisse Romande, à La Liberté, au Bureau de reportage et de recherche d’informations (BRRI), à l’AGEFI et au Journal de Genève (rubrique économique). Il a travaillé ensuite à l’Office fédéral des assurances sociales, à Berne, et publié des articles dans les revues Sources, Choisir, et Nova et Vetera ainsi que des chroniques dans l' Echo Magazine.

Il a traduit plusieurs livres de l’allemand et publié des recueils de poésie et des essais.

Dans ses premiers essais, publiés au début des années 2000, il analyse la crise des sociétés contemporaines. Il montre pourquoi certaines idées qui passent pour des évidences (dans le domaine de l’économie en particulier) posent en réalité de graves problèmes. Il met aussi en lumière le décalage qui existe entre le discours dominant et la réalité vécue. Sa critique est fondée sur les travaux des philosophes Emmanuel Lévinas, Charles Taylor, Michel Henry, Jean-Louis Chrétien ou Jean-Luc Marion. Avant la crise de 2007, il dénonce dans « Adieu l'économie », un ouvrage qui a eu un grand écho médiatique en Suisse romande, les mensonges et les impasses du capitalisme libéral.

La critique de la modernité reste très présente dans ses essais publiés dans la décennie suivante. Ceux-ci témoignent en même temps d'un ressourcement spirituel. « L'argent trompeur » et « La maladie de l'action », qui reprennent des éléments clés de la doctrine sociale de l'Eglise, constituent un diptyque consacré à deux réalités socio-économiques qui peuvent créer une véritable dépendance : l'argent et le travail. « L'expérience spirituelle aujourd'hui » explique comment la culture contemporaine a verrouillé la porte de l’intériorité. L'ouvrage montre que grands poètes et mystiques, comme Philippe Jaccottet ou Jean Tauler, évoquent un même type de vécu, où se succèdent périodes d’attente et instants de plénitude. Il présente l’expérience intérieure sous forme d’aventure réservée à celui qui se sait étranger et se laisse emmener au large. Quant à « Un pur bonheur ! », l'essai évoque les nourritures qui font les délices du familier du dedans : tout ce qui « jaillit pur » et entraîne dans le sillage d'un autre que soi, des plus petites sensations aux élans amoureux, de la souffrance au ravissement des heures étoilées.

A collaboré à

  • Centre catholique de radio et télévision (CCRT)
  • La Liberté
  • Le Bureau de reportage et de recherches d’informations (BRRI)
  • AGEFI
  • Journal de Genève


Bibliographie

  • "La nouveauté ou l'au-delà", éd. Labor et Fides, 2000
  • "Adieu l'économie", éd. Labor et Fides, 2003
  • "L'écart suivi de Grâce", éd. Samizdat, 2003
  • "Mots qui tuent, mots qui sauvent", éd. Labor et Fides, 2005
  • "Tant de présences", éd. Samizdat, 2006
  • "L'argent trompeur", éd. Saint-Augustin, 2014
  • "La maladie de l'action", éd. Saint-Augustin, 2014
  • "L’expérience spirituelle aujourd’hui. De l’exil au grand large", éd. Saint-Augustin, 2016
  • "Un pur bonheur ! La plus savoureuse des nourritures", éd. Saint-Augustin, 2018


Découvrez et empruntez les oeuvres d'Yvan Mudry disponibles à la Médiathèque Valais

Pour en savoir plus


Outils personnels
Autres langues