Santiago Arolas

De Wikivalais
081phE07a03-001.jpg

Sommaire

Années de naissance et de décès

1930-2005


Biographie

Né à Barcelone le 19 mai 1930, Santiago Arolas s'installe sur le territoire helvétique en 1956. En devenant bourgeois de Conthey, il acquiert la double nationalité espagnole et suisse.

En Espagne, il obtient les diplômes de maître artisan et de décorateur textile. Ayant également étudié l’architecture à Madrid et Barcelone, il est reconnu comme architecte à l’Etat du Valais et par l’Union Internationale des Architectes (UIA). Il se spécialise dans la confection des maquettes d’architecture.

Malgré son intention de fréquenter les Beaux-Arts, idée dont son père parvient à le dissuader, il ne suit jamais de formation dans une école de peinture. Il est un parfait autodidacte et occupe au Cycle d’Orientation de Conthey un poste d’enseignant en dessin et peinture jusqu’en 1998. Il travaille également comme graphiste pour Colorprint SA, la plus grande maison d'éditions de Bruxelles, et collabore avec plusieurs journaux et hebdomadaires suisses qui publient ses dessins pour enfants et ses dessins humoristiques. On lui doit notamment le monument qui orne l'entrée du Centre scolaire de Châteauneuf-Conthey. Aujourd’hui, ses œuvres se trouvent dans plusieurs pays et font partie de maintes collections privées.

Membre du Groupement suisse du film d'animation et de l'Association internationale du film d'animation (ASIFA), il réalise comme cinéaste professionnel plusieurs courts-métrages en dessins animés achetés par la TV suisse, ainsi qu'un spot pour le 700e anniversaire de la Confédération helvétique en 1991.

Au cours de sa vie, Santiago Arolas s’est vu remettre plusieurs prix. Un de ses films obtient, en 1971, le premier prix du public au Festival Cinématographique de Soleure (CINEGRAM). En 1991, il reçoit le Prix du mérite de la commune de Conthey. L’année 1994 le voit honoré par la Médaille d'Or de la Renaissance Française à Paris. Puis en 1995, à la Mairie de Paris, le Premier Prix et la Médaille d'Or de la Renaissance Française du Rayonnement Culturel pour sa peinture et son graphisme lui sont remis.

Artiste pluridisciplinaire, il publie également en tant qu’écrivain trois de ses romans : L'été rouge, La nuit de la lumière et Les dieux d'argent, et créé une sculpture pour commémorer le 700e anniversaire de la Confédération helvétique, laquelle se dresse toujours dans la cour de récréation du Collège Derborence à Conthey.


Prix

  • Premier prix du public au Festival Cinématographique de Soleure (CINEGRAM), 1971
  • Prix du mérite de la commune de Conthey, 1991
  • Médaille d'Or de la Renaissance Française, Paris, 1994
  • Premier Prix et Médaille d'Or de la Renaissance Française du Rayonnement Culturel, Paris, 1995


Filmographie

Une sélection de ces réalisations :


Découvrez et empruntez les œuvres de Santiago Arolas disponibles à la Médiathèque Valais


A collaboré à


Sources

  • Nouvelliste, 153 (2000), p. 32
  • Nouvelliste, 292 (1991), p. 9
  • Nouvelliste, 74 (1974), p. 23
  • Le Régional, 221 (2006), p. 8
  • La Corbeille, 32 (1984), pp. 9-11



Outils personnels
Autres langues