Pipit des arbres

De Wikivalais

Le pipit des arbres porte un nom étonnant pour un oiseau qui niche et se nourrit au sol. Mais l’arbre, son poste de chant, constitue un élément-clé de son habitat. A l’instar des alouettes, les pipits s’expriment par des envolées qui les portent haut dans le ciel d’où ils redescendent en parachute, chantant à gorge déployée. Cette excursion lyrique des pipits des arbres se termine toujours sur un poste élevé, arbres ou…fil électrique. On rencontre donc de pipit dans les prés parsemés d’arbres, exactement le genre de prés qu’évite l’alouette des champs!

Contrairement au tarier, le pipit trouve sa nourriture à terre, parcourant le sol d’un pas alerte, se faufilant entre les herbes pour peu qu’elles ne soient ni trop denses ni trop hautes. Le girobroyeur l’ayant chassé de plaine depuis longtemps déjà, l’élimination des arbres et l’engraissement des prés se conjuguent aujourd’hui pour l’exclure des prairies à haut rendement. Fort heureusement, quelques couples vivent dans les pâturages boisés, à la limite des forêts où leur avenir devrait être assuré.

Bibliographie

  • Pierre-Alain Oggier, La Faune, Martigny 1994

Article connexe



Outils personnels