Milan noir

De Wikivalais

Il suffit de regarder le vol nonchalant du milan noir (Milvus migrans), reconnaissable à sa queue fourchue, pour comprendre que ce rapace est un charognard. Particulièrement nombreux dans le Chablais et sur les rives du Léman, les milans recherchent les cadavres de poissons ou autres déchets flottant sur l’eau. Les rares couples installés en amont de Martigny longent souvent les routes pour grapiller de petits animaux écrasés.

Sommaire

Identification

milan noir houspillé par des pies bavardes

Rapace brun, à la queue fourchue d'une envergure maximale d'un mètre cinquante. La tête est blanche striée de brun, le dessous brun-roux, le bec et les pattes sont jaunes. On peut le confondre avec le milan royal (Milvus milvus) qui est cependant bien plus roux, la tête plus blanche, la queue plus fourchue et qui a une grande tâche blanche sur chaque aile.

Répartition en Valais

On peut le voir un peu partout, selon les périodes (oiseau migrateur). Cependant, il niche à Pouta-Fontana - la Brèche ; Nendaz ; dans le Bas-Valais (Collombey); Loèche,... et également à la frontière avec le canton de Vaud, aux Grangettes (VD).

Bibliographie

  • Pierre-Alain Oggier, La Faune, Martigny 1994

Article connexe




Outils personnels