Maurice Métral

De Wikivalais

Sommaire

Années de naissance et de décès

1929-2001

Biographie

Originaire de Nax, Maurice Métral est né le 5 avril 1929 à Grône. Après un apprentissage de charpentier, il devient contremaître dans une usine hydroélectrique, puis chef d’équipe dans les barrages de Dixence et Mauvoisin.

Autodidacte, il est professeur de français depuis 1955. De plus, en 1960, il travaille de nuit comme rédacteur de la défunte La Feuille d’Avis du Valais. En 1961, il est premier correspondant responsable de la Télévision Suisse romande (section Valais). Maurice Métral est membre actif du Répertoire professionnel de l'Association de la presse valaisanne dès 1962. En 1963, il est nommé rédacteur en chef de La Feuille d’Avis du Valais. De 1964 à 1968, il collabore à une cinquantaine de journaux suisses, français et francophones.

A partir de 1970, il se consacre entièrement à l’écriture et à la langue française. Il a écrit des romans, récits, essais, poèmes, biographies, contes, recherches historiques, pièces de théâtre, etc. Il pratique l'écriture comme activité principale depuis les années 70, fait assez rare pour l'époque. Dans ses ouvrages, il parle notamment d’engagement social, de réalités paysannes, de montagne. Il est également à maintes reprises membre de jurys et d’associations littéraires. De nombreux prix jalonnent sa carrière dont Le Grand Prix Michaut de l’Académie française en 1969 pour La clairière aux pendus et le Grand Prix de littérature de l’Académie française en 1977 pour L’appel du soir. Il est décédé à Grimisuat en janvier 2001.

Bibliographie

Une sélection d'ouvrages:

  • Poèmes de toute une vie : recueil à titre posthume [ 5 vol.], Sierre : Ed. à la Carte, 2001-2003
  • Ce haut pays dont je suis l’enfance, Bienne : Ed. du Panorama P. Thierrin, 1983
  • 'La nuit de ta victoire, Montréal : Presses Sélect, 1980
  • L’aveu, Vulliens : Ed. Mon Village, 1979
  • La cordée de l’espoir, Sion : Matze G. Gessler, 1973
  • Isérables : le village suspendu, Neuchâtel : Ed. du Griffon, 1972
  • La vallée blanche, Bienne : Ed. du Panaroma : P. Thierrin, 1969
  • L’impuissante, Bienne : Ed. du Panorama, 1967
  • L’avalanche, Neuchâtel : Nouvelle bibliothèque, 1966
  • Valais de toujours, Neuchâtel : Ed. du Griffon, 1962
  • Le chemin des larmes, Paris : Debresse, 1956

Découvrez et empruntez les oeuvres de Maurice Métral disponibles à la Médiathèque Valais

A collaboré à

Pour en savoir plus

En exergue

Faisant fi des modes littéraires, ne cultivant pas un hermétisme qui fait de l'écriture un jeu d'intellectuel, et du roman en particulier, un document indéchiffrable, Maurice Métral a eu vocation d'écrire parce qu'il aime les hommes, parce qu'il tient à communiquer ses préoccupations, qui sont celles d'un grand nombre d'entre eux, par le truchement du roman. André Chedel

Sources



Outils personnels
Autres langues