Manifestations/Events

De Wikivalais

Sommaire


"Notre histoire, c'est votre histoire". 175 ans de la SMVS, 15 novembre 2018

Dans le cadre de son jubilée des 175 ans, la SMVS a lancé une recherche et une vaste réflexion sur l’évolution médicale et sociétale en Valais, et leurs interactions. Cette recherche se base d’une part sur la mémoire vivante de ses vétérans, des différents partenaires du système sanitaire valaisan et des patients, d’autre part sur des documents historiques, sous l’égide du Prof. Vincent Barras (Institut des humanités en médecine, CHUV et Université de Lausanne) et en collaboration avec la Médiathèque Valais. Le but du projet «175 ans de la SMVS en miroir des évolutions sociétales », qui sera de libre accès public, est de faciliter la compréhension d’où nous venons et vers quelle médecine et société nous aimerions alleren tenant compte des expériences du passé et des enjeux du présent.


En collaboration avec les médias valaisans, différents aspects importants des évolutions des dernières 175 années seront mis en avant ces prochains mois. Le projet sera présenté dans le cadre d’une conférence publique le 15 novembre à Susten.


Programme de la manifestation


MVSi2 (discussion) 28 septembre 2018 à 12:30 (CEST)


Conférence commune sur le climat, 7-8 novembre 2018

Alliance dans les Alpes, Ville des Alpes de l'Année et CIPRA International vous invitent cordialement à leur conférence commune sur le climat les 7 et 8 novembre 2018 à Innsbruck.


Cette conférence est conçue comme un événement interactif et créatif et constitue une opportunité d’œuvrer pour atteindre les objectifs climatiques et pour intensifier les actions en faveur de la protection du climat. Elle contribuera à soutenir et renforcer l'engagement des participants.

La manifestation réunira et mettra en dialogue des réseaux régionaux, nationaux et transnationaux, des organisations faîtières actives dans le domaine de la protection du climat, de l'adaptation au changement climatique et de l’efficacité énergétique, des représentants de la Convention alpine, des élus, des représentants des communes, des organisations de la société civile ainsi que des institutions scientifiques et de l’enseignement supérieur.

En participant à la conférence, vous aurez l’occasion de découvrir les idées et les projets innovants pour lutter contre le changement climatique mais aussi pour s’y adapter, de partager vos idées, mais aussi de tisser de nouveaux réseaux de connaissances et de nouveaux partenariats avec d'autres acteurs locaux.


Contact: Stefanie Bauer / stefanie.bauer[at]alpenallianz.org / Tel. +49 8642 6531


Pour plus d'information


MVSi2 (discussion) 20 septembre 2018 à 14:42 (CEST)


Colloque Memoriav 2018 - REPLAY : les documents Radio/TV après leur diffusion, 24 et 25 octobre 2018

Memoriav organise son colloque annuel 2018 les 24 et 25 octobre 2018 au studio SRF à Berne sur le thème: REPLAY : les documents Radio/TV après leur diffusion.


Les stations de radio et les chaines de télévision, publiques et privées, font partie des plus grands producteurs de documents audiovisuels. Ces derniers suscitent un grand intérêt, mais comment ces sons et ces images peuvent-ils perdurer et être transmis aux générations futures ? Comment les changements techniques et politiques actuels dans la production médiatique affectent-ils ces questions ? Découvrez les détails du programme : http://memoriav.ch/kolloquium-colloque-2018/?lang=fr


Une Soirée Memoriav, placée sous le patronage de la Commission suisse pour l’UNESCO, est organisée le premier soir du Colloque, le 25 octobre de 19h à 22h ; elle célèbrera officiellement la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel dans le cadre #Patrimoine2018. A cette occasion, vous pourrez découvrir quelques perles du patrimoine audiovisuel régional ainsi que les allocutions de nos invités.


Le Colloque Memoriav se tient à l’occasion de la Journée mondiale pour la sauvegarde de la mémoire audiovisuelle et est placé sous le patronage de la Commission suisse pour l’UNESCO. SRG SSR est le partenaire du Colloque Memoriav 2018.


Infos et inscription


MVSi2 (discussion) 20 septembre 2018 à 11:03 (CEST)


Le renseignement dans les pays neutres au cours de la Première partie du XXe siècle, 19-20 octobre 2018

L'Association suisse d'histoire et de sciences militaires et le Geneva Center for Security Policy organisent un colloque sur le thème du renseignement dans les pays neutres au cours de la Première partie du XXe siècle. Le colloque aura lieu les 19 et 20 octobre à la Maison de la Paix, Chemin Eugène-Rigot 2, à Genève.


L’histoire des services de renseignement et de l’espionnage, plus connue sous l’appellation Intelligence Studies, s’attache à la création, à l’évolution et aux développements des services de renseignements ainsi qu’aux conséquences de leurs activités. Militaire, économique ou politique, les services de renseignement ont connu au cours du XXe siècle des phases successives, inhérentes aux époques, aux tensions internationales, aux nationalités des services concernés ainsi qu’aux pays dans lesquels ils ont étendu leurs activités.


Les pays neutres, comme la Belgique avant la Première Guerre mondiale, ou la Suisse, durant les deux guerres mondiales, ont joué en l’occurrence des rôles éminemment importants en raison des espaces de négociation qu’elles ont représenté et des situations spécifiques qu’elles occupaient. Ces aspects sont étudiés depuis quelques années seulement, grâce à l’ouverture d’archives, longtemps classifiées.


Le colloque permettra non seulement de faire le point sur l’état actuel de nos connaissances sur certains aspects (notamment la contribution « Communauté internationale du renseignement en Suisse durant la Seconde Guerre mondiale ») mais proposera encore des thématiques inédites, comme l’existence des services de renseignement polonais en Suisse pendant la deuxième guerre mondiale, le développement de l’espionnage allemand après la Première Guerre mondiale sur le sol de la Confédération, l’utilisation des internés par les services de renseignement étrangers, ou l’activité des services secrets étrangers en Suisse durant la Guerre froide.


Programme du colloque (PDF)


MVSi2 (discussion) 20 septembre 2018 à 15:11 (CEST)


8e édition de la Journée de l'énergie: Ouvrir le marché de l'électricité, une nécessité ?, 3 octobre 2018

Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales (CREM) a l'honneur de dévoiler les 4 orateurs de renom confirmés pour cette 8ème édition de la Journée de l'énergie, autour de la thématique : Ouvrir le marché de l'électricité, une nécessité ? :

  • M. Roger Nordmann, Conseiller national, Président du Groupe socialiste du Parlement
  • M. Michael Wider, Président de l'AES
  • M. Yves Zumwald, CEO Swissgrid
  • M. Daniel Schafer, CEO EWB Bern


L'introduction sera fait par Monsieur Jakob Rager, directeur du CREM, la conclusion par Monsieur Matthias Finger de l'EPFL et la clotûre par Monsieur Olivier Dumas, président du CREM.


La manifestation aura lieu à la salle Bonne de Bourbon du CERM (Rue du Levant 91, 1920 Martigny) le mercredi 3 octobre 2018 de 10h15 à 16h30.


L'inscription est gratuite mais obligatoire via le formulaire disponible sur le site de l'EPFL. Les places sont limitées.


Pour plus d'informations


MVSi2 (discussion) 20 septembre 2018 à 10:47 (CEST)


Conférence internationale sur la durabilité, 27-28 septembre 2018

La conférence internationale en durabilité du Cluster de recherche en durabilité du Rhin supérieur (URCforSR) aura lieu les 27 et 28 septembre à Strasbourg (Palais Universitaire, 9 place de l’Université).


Elle est organisée par l'URCforSR, un projet commun des universités membres du réseau Eucor – Le Campus Européen de Bâle, Freiburg, Karlsruhe, Mulhouse, Strasbourg et Koblenz-Landau (campus de Landau), financé par INTERREG, programme de l’Union Européenne. Le projet, d’une durée de 3 ans, vise à établir un réseau de recherche en durabilité à portée européenne. La recherche transfrontalière et pluridisciplinaire, de même que le transfert de connaissances vers la société sont ses principaux éléments stratégiques.


La conférence comprendra des conférences plénières avec la participation de trois conférenciers de prestige :

  • Janet HERING, EAWAG (Institut fédéral suisse des sciences aquatiques et de la technologie, Dübendorf, Suisse), au sujet de l’élimination des micropolluants dans le traitement des eaux usées ;
  • Benjamin SOVACOOL (Université de Sussex, Brighton, Royaume-Uni), sur les cadres conceptuels de transition énergétique ;
  • Alexandra-Maria KLEIN (Université de Freiburg, Allemagne), sur la biodiversité et les services écosystémiques des paysages en évolution.


De plus, de courtes présentations de 27 conférenciers venus de France, d’Allemagne, de Suisse, du Canada et d’Inde couvriront les sujets-clé de la recherche transfrontalière en durabilité de toutes les disciplines de la science et de la technologie, y compris l’ingénierie et les sciences humaines et sociales, au sein de trois sessions parallèles « Transformations & Ressources », « Gouvernance & Multiculturalisme » et « Énergie ». Des posters scientifiques seront également affichés pour toute la durée de la conférence.


Un forum d’innovation permettra de faciliter les échanges entre les chercheurs, les réseaux d’entreprises, les pôles de compétitivité, les acteurs socio-économiques et les autorités locales et régionales de la région du Rhin supérieur. Le forum vise à impulser des projets de recherche collaborative et internationale entre la recherche scientifique et le secteur privé, à sensibiliser les participants à l’entreprenariat transfrontalier, et contribuer ainsi à l’évolution vers une société plus durable. Participation

Le programme complet de la conférence ainsi que des renseignements supplémentaires sont disponibles sur le site de la manifestation. La participation à la conférence est gratuite et ouverte au public, sur inscription obligatoire.


Programme


Jeudi 27 septembre

  • 13.15 Welcome
  • 13.30 – 14.30 Institutional addresses
  • 14.30 – 14.45 Introduction – Prof. Dr. Paul BURGER (URCforSR Cluster Chair, University of Basel, Switzerland)
  • 14.45 – 15.45 Keynote lecture – Prof. Dr. Janet HERING (EAWAG – Swiss Federal Institute of Aquatic Science and Technology, Dübendorf, Switzerland) “The role of science in the decision to upgrade wastewater treatment plants for micropollutant removal: the Swiss case”
  • 15.45 – 16.15 Coffee break
  • 16.15 – 17.45 Parallel sessions I (Transformations and Resources, Governance and Multiculturalism, Energy)
  • 17.50 – 18.50 Keynote lecture – Prof. Dr. Benjamin SOVACOOL (University of Sussex, Brighton, U. K.) “Ordering theories: Typologies and conceptual frameworks for energy transitions”
  • 19.00 – 20.30 Cocktail reception (offered toall conference participants)


Vendredi 28 septembre

  • 8.45 Welcome
  • 9.00 – 10.30 Parallel sessions II (Transformations and Resources, Governance and Multiculturalism, Energy)
  • 10.30 – 11.00 Coffee break
  • 11.00 – 12.30 Parallel sessions III (Transformations and Resources, Governance and Multiculturalism, Energy)
  • 12.30 – 14.00 Buffet lunch (offered to all conference participants)
  • 14.00 – 16.00 Innovation forum (coffee from 15.30) and ROUND TABLE animated by Michel DE MATHELIN (Vice-Président in charge of business partnerships, University of Strasbourg) : “Example collaborations for sustainability between academia and the private sector: What makes a success story?”
  • 16.00 – 17.00 Keynote lecture – Prof. Dr. Alexandra-Maria KLEIN (University of Freiburg, Germany) “Biodiversity and ecosystem services in changing landscapes”
  • 17.00 – 17.15 Closing remarks – Prof. Dr. Paul BURGER (URCforSR Cluster Chair, University of Basel, Switzerland)


Contacts

  • Amandine Brandtner courriel : aleonate[at]unistra.fr
  • Chloé Bourgeois courriel : chloebourgeois[at]unistra.fr


MVSi2 (discussion) 21 septembre 2018 à 09:12 (CEST)


L’Eau à la bouche - Boire et manger au Moyen Âge, Château de Chillon, 14 septembre 2018 au 28 avril 2019

Dès le 14 septembre 2018, le château de Chillon propose une installation exclusive sur l’art médiéval de la table, les us et coutumes de la cour de Savoie et à Chillon. Le public pourra y découvrir quelles étaient les recettes de Mestre Chiquart – cuisinier d’Amédée VIII de Savoie –, pourquoi les enfants buvaient du vin.


Nouvelle exposition : « L’Eau à la bouche - Boire et manger au Moyen Âge »

Dès le 14 septembre 2018, le château de Chillon™ vous propose une installation exclusive sur l’art médiéval de la table, les us et coutumes de la cour de Savoie et à Chillon. Le public pourra y découvrir quelles étaient les recettes de Mestre Chiquart – cuisinier d’Amédée VIII de Savoie –, pourquoi les enfants buvaient du vin et quelles sortes de nourriture faisaient office de marqueurs des trois strates sociales : oratores, bellatores et laboratores.


CYCLE de VISITES-CONFÉRENCES :

  • 18 septembre 2018,« Boire et manger au Moyen Âge: du jeûne aux plaisirs de la table » par Dr. Eva Pibiri
  • 25 septembre 2018, « Apprendre à se nourrir : alimentation, santé et médecine au Moyen Âge » par Prof. Marilyn Nicoud
  • 2 octobre 2018, « Savait-on boire au Moyen Âge ? » par Dr. Azélina Jaboulet-Vercherre
  • 9 octobre 2018, « Dire, écrire, faire la cuisine au Moyen Âge : Maître Chiquart, queux du Duc de Savoie et ses confrères » par Prof. Bruno Laurioux
  • 29 octobre 2018, « La découpe des aliments à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance » par Prof.Olivia Parizot


Pour plus d'information


MVSi2 (discussion) 28 août 2018 à 11:15 (CEST)


Goût des montagnes, goût des plaines. Circulation et consommation des produits alimentaires, 13-14 septembre 2018

Le CREPA organise les 13 et 14 septembre prochains un colloque international intitulé Goût des montagnes, goût des plaines.Circulation et consommation des produits alimentaires. Cet événement se déroulera à l'Espace Saint-Marc au Châble et s'inscrit dans le programme européen AlpFoodway.


Programme du colloque (PDF)


MVSi2 (discussion) 31 août 2018 à 10:12 (CEST)


Fribourg-Paris-Nova Friburgo. Grégoire Girard et les pédagogies transatlantiques, 7-8 septembre 2018

Le Cercle d’études Grégoire Girard / Forschungskreis Gregor Girard organise un colloque international à Fribourg (site de Pérolles – Auditoire A230) les 7 et 8 septembre 2018. Les participantes et participants (Brésil, Autriche, Suisse, France, Ukraine) de cet événement se réunissent sous la thématique « Fribourg-Paris-Nova Friburgo. Grégoire Girard et les pédagogies transatlantiques ».


Ce colloque, qui s’insère dans les événements commémorants le bicentenaire de l’émigration fribourgeoise à Nova Friburgo (1818-2018), aura pour objectif d’analyser la réception de la méthode mutuelle par le Père Girard, une méthode inventée aux Indes puis importée en Angleterre avant d’être étudiée par les Français et mise en place rapidement sous la Restauration. Dans les Amériques et au Brésil plus particulièrement, la méthode a connu des réalisations parmi les plus concrètes. Il s’agira donc de positionner le modèle fribourgeois au sein d’un panel d’expériences internationales et d’analyser minutieusement l’œuvre de Girard à l’échelle transatlantique. On le sait également, le cordelier fribourgeois s’est constamment nourri d’expériences pédagogiques en circulation. Son œuvre, comme celles des pédagogues-savants de son temps, s’est élaborée à partir d’emprunts. Les circulations de savoirs pédagogiques sont à cette époque particulièrement intenses, aussi le colloque souhaiterait-il éclairer les dynamiques et les processus circulatoires dans l’espace transatlantique.


Enfin, ce colloque regroupera un cercle de spécialistes, un réseau international qui aura ensuite pour fonction d’étudier la diffusion de l’œuvre de Girard dans les environnements respectifs de chaque chercheur.e, que ce soit au Brésil, en France ou encore en dans l’espace germanique et en Italie, pour ne prendre que les principaux espaces où les Girardines furent transférées.


Informations complémentaires


MVSi2 (discussion) 24 août 2018 à 09:30 (CEST)


TEDxMartigny, 7 septembre 2018

TEDxMartigny est le premier TEDx organisé en Valais. Depuis 2012, nous rassemblons chaque année des participants autour d’un groupe d’orateurs qui viennent présenter une idée, un projet ou une réalisation remarquable. Le temps d’une soirée, tous les passionnés d’innovation sont réunis. Les interventions étant filmées et mises en ligne gratuitement, le Valais de l’innovation bénéficie d’une tribune mondiale et la communauté TEDx transmet le message au-delà de l’événement. Ces soirées sont organisées par l’association neurhone: connecteur d’idées. Neurhone organise également les Carnotzets scientifiques valaisans.


Orateurs, inscriptions et informations complémentaires


MVSi2 (discussion) 23 août 2018 à 15:01 (CEST)


Les femmes, grandes absentes de l'Histoire ?, 1er septembre 2018

La S.J.É., section de Porrentruy, les Archives de l'ancien Évêché de Bâle (AAEB) et le Dictionnaire du Jura en ligne organisent une table ronde au Musée de l'Hôtel-Dieu (Grand-Rue 5, 2900 Porrentruy)sur le thème Les femmes, grandes absentes de l'Histoire?


Horaire :


9h00 – 9h30 : accueil, café


9h30 – 10h30 : exposés des intervenant-e-s (liste ci-dessous), discussion

  • Kiki Lutz : Rédiger des notices sur des femmes pour le Dictionnaire du Jura – un défi à relever !
  • Pauline Milani : Histoire des femmes – bilan historiographique en Suisse et dans le Jura
  • Jean-Claude Rebetez : Sorcières, filles-mères, voleuses… : l’image en négatif de la femme du Moyen Âge à 1815 dans les sources régionales
  • Anne Schild : Artistes au féminin dans le Jura – une page colorée et bien remplie !

Présidence : Stéphanie Lachat (à confirmer)


10h30-10h45 : pause


10h45 – 11h45 : constitution de groupes thématiques, échanges, propositions de notices sur des femmes pour le DIJU, information sur la manière de réaliser ces notices


11h45-13h00 : clôture, buffet offert


Organisateurs / contacts :

  • Musée de l’Hôtel-Dieu de Porrentruy (MHDP) – Anne Schild, 032 466 72 72 (anne.schild[at]mhdp.ch)
  • Archives de l’ancien Évêché de Bâle – Jean-Claude Rebetez, 032 466 32 43 (jean-claude.rebetez[at]aaeb.ch)
  • Section de Porrentruy de la SJE – Jean-Claude Rebetez, 032 466 32 43 (jean-claude.rebetez[at]aaeb.ch)
  • Dictionnaire du Jura en ligne – www.diju.ch – Kiki Lutz, 061 691 31 36 (kiki.lutz[at]sunrise.ch), Philippe Hebeisen, 078 761 61 18 (ph.hebeisen[at]gmail.com)


MVSi2 (discussion) 24 août 2018 à 09:38 (CEST)


Eau et tourisme, 9 et 10 novembre 2017

L’Institut de géographie et durabilité (IGD) de l’Université de Lausanne et l’Institut Tourisme de la HES-SO Valais-Wallis organise un colloque intitulé Eau et tourisme et qui aura lieu les 9 et 10 novembre 2017.


Ce colloque a pour but de faire le point sur les relations entre tourisme et gestion de l’eau. Il est organisé en trois sessions explorant trois facettes de ces relations :

  • l’eau, une ressource pour le tourisme
  • les impacts du tourisme sur la gestion de l’eau • tourisme, eau et changements climatiques


Programme

  • 9 novembre : sessions scientifiques, Sion (site de l’UNIL)
  • 9 novembre (soirée) : repas officiel, Sion
  • 10 novembre (matin) : sessions scientifiques, Sierre (site de la HES-SO Valais-Wallis)
  • 10 novembre (après-midi) : excursion Gestion de l’eau dans la station de Crans-Montana


Session 1 : l'eau, une ressource pour le tourisme

L’eau, sous ses différentes formes (eau thermale, neige, glace, plan d’eau, élément du paysage...) constitue souvent une ressource clé de l’attractivité touristique des territoires. L’objectif de cette session est de discuter de l’évolution des différentes valeurs (économique, écologique, paysagère, patrimoniale...) attribuées à l’eau dans sa mise en tourisme. Les contributions attendues peuvent porter tant sur la déclinaison contemporaine de la valorisation touristique de cette ressource que sur une approche plus historique.


Session 2 : les impacts du tourisme sur la gestion de l'eau

Le tourisme provoque d’une part une concentration spatio-temporelle de population temporaire et d’autre part il génère certains usages spéci ques (eau pour les activi- tés de loisirs, enneigement arti ciel, irrigation des golfs, mise en valeur des paysages aquatiques pour le tourisme). Le tourisme peut également créer ou exacerber des con its d’usages de l’eau. Nous attendons particulièrement des contributions sur les usages spéci ques, sur les rivalités d’usage et sur la gouvernance de l’eau en station.


Session 3 : tourisme, eau et changements climatiques

Selon la saisonnalité, l’altitude et la situation géographique des stations touristiques, les changements climatiques représentent une contrainte supplémentaire (par ex. diminution de l’enneigement, montée du niveau des mers, con its d’usages de l’eau) ou constituent une opportunité de développement (par ex. diversi cation de l’offre 4-saisons). Dans ce contexte, cette session vise à explorer les conséquences potentielles des changements climatiques sur les activités touristiques et les ressources en eau ainsi que les moyens mis en œuvre par les populations des destinations touris- tiques (autorités politiques, acteurs du tourisme, société civile) pour y répondre.


Langues : Les langues du colloque sont le français et l’anglais, sans traduction simultanée.


Papillon du colloque


MVSi2 (discussion) 21 septembre 2017 à 15:32 (CEST)

En quelle langue le Valais communique-t-il à Sion et à Berne, 10 octobre 2017

UniDistance, souhaitant contribuer au développement de la collectivité, propose notamment des manifestations publiques de type conférence sur des thèmes d’actualité. Le thème du premier cycle de conférences est : Le bilinguisme et le plurilinguisme en Valais et en Suisse. Ce premier cycle sera constitué de quatre conférences qui se dérouleront, alternativement, à Sierre en français et à Brigue en allemand.


La première aura lieu le mardi 10 octobre 2017 à 18h30 à l’Hôtel de Ville de Sierre. Elle aura pour thème : En quelle langue, le Valais communique-t-il à Sion et à Berne ? Les défis du plurilinguisme dans la politique, les institutions et l’administration. Les intervenants seront Claude Hauser, historien, Yannick Buttet, Conseiller national, et Gabriel Bender, sociologue et historien.


Vous trouverez de plus amples informations sur les conférences à venir sur le site d'UniDistance.


Invitation à la conférence


MVSi2 (discussion) 22 septembre 2017 à 09:28 (CEST)

Les revues de sciences humaines et la diffusion du savoir à l'heure du numérique : enjeux et expériences croisées au Québec et en Suisse, 3 octobre 2017

L'Université de Fribourg organise une table ronde intitulée Les revues de sciences humaines et la diffusion du savoir à l'heure du numérique : enjeux et expériences croisées au Québec et en Suisse. La table ronde aura lieu le 3 octobre à L'Université de Fribourg - Miséricorde, MIS02 2122 de 17h à 19h.


Canevas des thèmes abordés dans la discussion :

  • diffuser et vulgariser le savoir académique: le rôle du livre et des revues, des auteurs/chercheurs et des éditeurs ;
  • politiques de soutien à la diffusion du savoir: quelles stratégies, quels moyens? Quels réseaux nationaux et internationaux ?
  • "Publish or perish… in english"? la francophonie et le maintien de la diversité culturelle dans le domaine éditorial savant ;
  • l’impact du numérique et son accès sur l’économie du savoir (universités, maisons d’édition, agence de financement de la recherche) ;
  • les ressources numériques, défis et opportunités pour l’enseignement


Participants :

  • François Vallotton (Université de Lausanne), histoire du livre
  • Vincent Larivière (Université de Montréal), communication savante
  • Jean-Philippe Warren (Université Concordia), sociologie de la recherche
  • Pierre Eichenberger (Université de Zurich, membre du comité de rédaction de la revue traverse), expérience d’une revue face aux exigences de l’Open Access


Modération : Claude Hauser, Matthieu Gillabert


MVSi2 (discussion) 21 septembre 2017 à 17:16 (CEST)


Quelle place pour les patois en Suisse romande aujourd'hui ?, 21-22 septembre 2017

L'Institut des sciences du langage et de la communication de l'Université de Neuchâtel propose un colloque sur deux jours, les jeudi 21 et vendredi 22 septembre 2017, dont l'intitulé est Quelle place pour les patois en Suisse romande aujourd'hui?


Cette rencontre autour des parlers francoprovençaux et oïliques de la Suisse romande, destinée à un public large, est organisée dans le cadre de la Fête Romande et Internationale des Patoisants (http://www.patois2017.ch) qui aura lieu du 22 au 24 septembre 2017 à Yverdon.


Le colloque se déroulera sur deux journées, les jeudi 21 et vendredi 22 septembre 2017. Il permettra de faire le point sur la situation politique, sociolinguistique et culturelle des langues patrimoniales de la Suisse à l’heure actuelle. L’un des objectifs de cette rencontre est de comprendre comment se positionne la Suisse par rapport aux politiques linguistiques internationales mises en place vis-à-vis des langues minoritaires. Pour y parvenir, la parole sera donnée à des interlocuteurs provenant de différents horizons culturels directement concernés par ces questions comme des scientifiques, des représentants des instances politiques cantonales et fédérales et des locuteurs.


Programme du colloque (PDF)


MVSi2 (discussion) 21 septembre 2017 à 14:54 (CEST)


Sur les ondes : la mission du service publique, 7 septembre 2017

La prochaine conférence du District 14 se tiendra à l'Espace Création le jeudi 7 septembre prochain à 19h30 (Rue de la Dixence 10, Sion).


La mission récente du service audio-visuel public est de mettre le monde d’ici et d’ailleurs en images et en mots, pour le comprendre et le décrypter. Avec volonté, rigueur et originalité, le service public contribue également à dessiner cette Suisse multiculturelle, dans sa richesse et sa diversité, à travers les quatre langues nationales. La radiotélévision suisse est presque centenaire, mais son histoire est encore à construire.

D’aucuns voudraient y voir un immense paquebot bien trop subventionné, d’autres cherchent à lui retirer des revenus qu’ils verraient mieux dans la poche des diffuseurs privés. Le débat politique est brûlant, faisant entrevoir des lignes de fracture importantes entre les partisans de l’initiative NoBillag et les fervents défenseurs du service public.


Le propos lors de cette conférence n’est pas de forcément d’ouvrir un débat contradictoire, mais de montrer un savoir-faire au cœur de la forge de l’actualité, à la radio et la télévision, à l’échelle locale et régionale. La modeste ambition de cette conférence est de donner un éclairage sur ce qui a été construit patiemment par les pionniers de l’information, et de le positionner dans le climat actuel, au cœur même de ce qui permet le débat démocratique : la liberté de presse et d’information.


Trois conférenciers seront présents : M. Pascal Crittin, nouveau directeur de la RTS, M. Florian Jeanneret, directeur de Radio Chablais et M. Vincent Bornet, directeur de Canal 9.


Cette conférence sera suivie d’une table ronde et d’un échange avec le public.

Un apéritif sera servi afin de poursuivre la discussion.

Inscription souhaitée à l’adresse : district14[at]espacec.ch


MVSi2 (discussion) 30 août 2017 à 15:24 (CEST)


Mountain Business Summit 2017 : Salon international sur l’économie de la montagne, 5 au 9 juillet 2017

Cette première édition du MBS (Mountain Business Summit) rassemble tous les acteurs locaux et internationaux contribuant au développement économique, à l’aménagement et à la protection de la montagne.


Au programme:

  • Une exposition sectorisée
  • Des conférences et ateliers
  • Des rendez-vous d’affaires pré-arrangés
  • Une ouverture au grand public les 8 et 9 juillet


Toutes les infos sur Mountain Business Summit


Chiffres clés:

  • 150 exposants
  • 15 pays représentés
  • 1500 visiteurs professionnels
  • 15000 visiteurs grand public


Qui peut participer ?

Décideurs (collectivités, exploitants, opérateurs, investisseurs, clients privés…), groupements et fournisseurs de solutions, intervenant dans les secteurs suivants:

  • Aménagement du territoire
  • Environnement et Energie
  • Tourisme
  • Thermalisme et bien-être
  • Mobilité
  • Nouvelles technologies et numérique
  • Sport
  • Loisirs
  • Artisanat
  • Agriculture
  • Habitat
  • Foncier et Immobilier
  • Financement et investissement
  • Événementiel
  • Formation
  • Sécurité


MVSi2 (discussion) 21 juin 2017 à 11:25 (CEST)


Exposition du Musée d'art « En Marche : faire un pas, c’est faire un choix », 03 juin 2017 au 07 janvier 2018

Les Musées cantonaux du Valais ont le plaisir de vous annoncer la prochaine exposition du Musée d'art, intitulée En Marche : faire un pas, c'est faire un choix, qui aura lieu au Pénitencier (Rue des châteaux 24, 1950 Sion) du 3 juin 2016 au 7 janvier 2018.


Réflexe de mobilité quotidienne, la marche permet de gravir des sommets et d'explorer le monde au-delà des frontières. Essentielle à la liberté, elle est un outil de mobilisation pour revendiquer des droits. Depuis les années 1960, elle constitue une expression artistique.


Articulée de façon thématique, cette exposition réunit des œuvres et des objets valaisans, suisses et internationaux de différentes époques et disci­plines. En plus d'une production sur mesure de l'artiste anglais Hamish Fulton, le Pénitencier rassemble des œuvres de Francis Alys, Fischli & Weiss, Martina Gmür, Douglas Gordon, Richard Long ou encore Not Vital. De l'empreinte du pied à la transgression des frontières et de l'ascension alpine à la manifestation politique, la mar­che est abordée sous l'angle de l'engagement du corps et de l'esprit : faire un pas,c'est faire un choix !


Programme des activités:

  • 3 juin à 15h : Marche collective avec Hamish Fulton
  • 11 juin.13 août. 8 octobre à 15h : Promenade Land art avec Séverine Debons, accompagnatrice de randonnée
  • 25 juillet à 21h30 : Projection du film Se/ma d'Ava DuVernay dans le cadre de l'Open Air Cinéma sur la place de la Majorie
  • 10 septembre : Visite guidée en français à 15h / Führung 16.30 Uhr auf deutsch, Céline Eidenbenz, commissaire de l'exposition
  • 24 septembre à 15h : Promenade Corps & Paysage avec Gregory Stauffer, danseur-performeur
  • 6 octobre à 19h : Projection du film La Parade (notre histoire) de Lionel Baier et débat
  • 1er décembre à 19h : Soirée-débat Marcher, prendre un risque?


Papillon de l'exposition (PDF)


MVSi2 (discussion) 17 mai 2017 à 14:02 (CEST)


Penser–repenser l’archéologie, l’histoire et l’anthropologie, 22-23 mai 2017

Les 22 et 23 mai auront lieu au CNRS (27 rue Paul-Bert, Ivry-sur-Seine, France) une réflexion organisée sous forme de table ronde intitulée : Penser–repenser l’archéologie, l’histoire et l’anthropologie : Pour une réflexion épistémologique croisée.


Quelques préhistoriens se sont interrogés sur la pratique de leur métier et sur la relation entre le chercheur et son objet (sujet) d’étude. Quelle est sa démarche du vestige archéologique à la restitution finale qu’il en donne ? Quel sens donne-t-il à sa démarche ? On y découvre combien sont indissociables les objets de la discipline et les modes de pensée de celles-ci : concepts, outils, méthodes, modélisations. S’il va de soi que la plus grande rigueur est de mise au stade de la fouille, de la compilation des données et de leur analyse, leur exploitation fait une large place à l’interprétation. Peut-être plus encore qu’en histoire, les conclusions sont toujours susceptibles d’être reprises, reformulées, remises en cause.


Les organisateurs de cette table ronde souhaitent à présent élargir cette réflexion à d’autres disciplines des sciences humaines, en particulier, à l’ethnologie, à l’histoire mais aussi à l’archéologie en général.


Inscriptions : En raison du plan vigipirate, ceux qui souhaitent assister à cette table-ronde sont invités à s’inscrire (inscription gratuite) : sophie.de-beaune[at]mae.cnrs.fr


Programme

Lundi 22 mai 2017

  • 14h00-14h30 : Accueil des participants
  • 14h-30-15h00 : Introduction
  • 15h00-15h30 : Anne-Françoise Garçon (Université Paris I – Histoire des Techniques /IHMC) : « L’impossible archéologie des savoirs »
  • 15h30-16h00 : pause
  • 16h00-16h30 : Boris Valentin (Université Paris 1, ArScAn, équipe Ethnologie préhistorique) : « Préhistoire : une notion des plus cocasses »
  • 16h30-17h00 : Catherine Wolff (Université d’Avignon-HISOMA) : « Réflexions autour des réformes militaires de Marius »
  • 17h00-17h30 : Thierry Bonnot (CNRS, Iris) : « Situations d'enquête ; anthropologie et pratique de l'archéologie »
  • 17h30-18h : discussion


Mardi 23 mai 2017

  • 9h00-9h30 : Catherine Breniquet (Université Blaise Pascal, Université Clermont Auvergne / EA 1001 –CHEC) : « L’archéologie, inter- ou transdiscipline ? »
  • 9h30-10h00 : Gérard Lenclud (CNRS, LAS) : « Ils sont comme nous ! »
  • 10h00-10h30 : pause
  • 10h30-11h00 : Sophie A. de Beaune (Université Lyon 3, ArScAn, équipe Ethnologie préhistorique) : « Le proche et le lointain : sens et sentiments en préhistoire »
  • 11h00-11h30 : Pierre Boilley (Université Paris I – IMAF) : Titre à venir
  • 11h30-12h00 : discussion

Pause de midi

  • 14h00-14h30 : Pascale Goetschel (Université Paris I – Centre d’histoire sociale du xxe siècle) : « La date, le moment, l'événement : quels usages en histoire contemporaine ? »
  • 14h-30-15h00 : Oscar Moro Abadia, (Memorial University of Newfoundland, Canada) : « Penser-repenser le progrès en archéologie : Une réflexion croisée sur la notion d’“obstacle épistémologique” de Gaston Bachelard en épistémologie et histoire des sciences »
  • 15h00-15h30 : Dominique Casajus (CNRS, IMAF) : « Régimes de scientificité en anthropologie. Examen de quelques cas limites »
  • 15h30-16h00 : pause
  • 16h00-16h30 : Sophie Poirot-Delpech (Paris I-CETCOPRA) : « Les techniques comme institutions du sens ».
  • 16h30-17h30 : Alban Bensa (EHESS, Iris) : « Objet de l'écriture, écritures de l'objet »
  • 17h00-18h : discussion finale


Contacts : Sophie A. de Beaune, courriel : sophie.de-beaune[at]mae.cnrs.fr


MVSi2 (discussion) 19 mai 2017 à 12:43 (CEST)


Trésors de cathédrale, du 25 mars au 10 septembre 2017

Depuis plus d’un millénaire, les évêques de Sion et les chanoines du Chapitre cathédral ont constitué et conservé un ensemble important d’objets de culte, précieux par leur matière bien sûr, mais surtout par leur valeur cultuelle, et, aujourd’hui, artistique. Le reliquaire d’Althée (VIIIe siècle) et la grande châsse de la Cathédrale (XIe siècle) en constituent les pièces phares, aux côtés de nombreux calices, ciboires et ostensoirs gothiques ou baroques. Ce lot exceptionnel pour notre patrimoine a été récemment déposé au Musée d’histoire du Valais pour sa mise en valeur.


De la fin mars au début du mois de septembre 2017, il sera possible d’admirer cet ensemble, avant que les pièces principales ne rejoignent les diverses salles de l’exposition permanente, à Valère. Après une introduction sur les deux institutions religieuses à la tête du diocèse et la longue collaboration entre elles et les musées du canton, deux salles mettront en valeur les deux objets majeurs cités plus haut, avec une contextualisation par rapport au début de la Christianisation en Valais et au culte des reliques. La troisième salle montrera les pièces de la fin du gothique et de l’époque baroque, pour la plupart dans une présentation qui rappellera les armoires de sacristie qui contenaient, parfois contiennent encore, ces trésors d’église. Une explication sera donnée sur le pourquoi de ces trésors et les objets seront explicités dans le contexte de leur utilisation religieuse. Enfin, à la sortie de l’exposition, les visiteurs seront interrogés sur leur rapport à ces pièces : objets sacrés, ethnologiques, artistiques ?


Programme

  • 07 mai à 15h Visite par Romaine Syburra-Bertelletto, historienne de l’art, D’or et d’argent. Artisans et orfèvres au service de Leurs Excellences entre 1650 et 1800.
  • 11 mai à 18h30 Conférence de Laurent Amiotte-Suchet, chargé de recherche, FTSR-ISSRC, UNIL, Entre médiation et immédiateté. Le statut des objets-rituels en question.
  • 21 mai Visites guidées dans le cadre de Châteaux et Musées en fête.
  • 01 juin à 18h30 Visite par Samuel Pont, conservateur du département Epoques moderne et contemporaine du Musée d’histoire, De l’armoire de sacristie à la vitrine de musée : objets de culte, objets de patrimoine.
  • 9-10 septembre Visites guidées dans le cadre des Journées européennes du patrimoine.


Papillon de l'exposition (PDF)


MVSi2 (discussion) 28 avril 2017 à 13:10 (CEST)


No (s) stress, 28 avril 2017

La Société académique du Valais organise le vendredi 28 avril 2017 au Théâtre du Crochetan à Monthey une journée de conférences en deux temps :


L'après-midi, de 13h00 à 16h30 : Cerveaux sous stress, faut-il s'en soucier ? 4 conférences données par des professeurs de l'Université de Genève, qui s'adresseront aux étudiants des collèges et écoles de commerce et de culture générale du Valais romand.

Cette 1re partie est ouverte au public dans la mesure des places disponibles ; veuillez vous inscrire à l'adresse pierre.gauye[at]gmail.com.


Le soir, de 18h15 à 20h30 : No(s) stress - 3 conférences et une table ronde pour une vision multiple et une ouverture vers l'avenir.

Cette 2e partie est ouverte à tous, sans inscription ; l'entrée est libre avec collecte à la sortie.


Programme et informations complémentaires


MVSi2 (discussion) 24 mars 2017 à 09:03 (CET)

Geschichte im Museum, 28. April 2017

Die Fachalumni Geschichte Basel organisiert eine Podiumsdiskussion über die Subjekt Geschichte im Museum am Freitag 28. April 2017, 18 Uhr in der Literaturhaus (Barfüssergasse 3, 4051 Basel).


Geschichte wie Museen haben Hochkonjunktur. Das ist erfreulich, zugleich nicht unproblematisch: Die jeweiligen Geschichts- und Museumsverständnisse entscheiden darüber, welchen Erwartungen und Hoffnungen eine museale Umsetzung von Geschichte entsprechen will und kann. Wie sehen Fachleute aus beiden Bereichen die an sich naheliegende Kooperation zwischen Geschichtswissenschaft und Museum? Gehen sie von ähnlichen oder von unterschiedlichen Vorstellungen aus? Und wie gelingt es, Differenzen zu nutzen und fruchtbar zu machen?


Eingangsreferat: Marc Fehlmann


Podium:

  • Susanna Burghartz (Prof. Departement Geschichte, Kommissionsmitglied HMB)
  • Denise Tonella (Kuratorin Nationalmuseum Zürich)
  • Marc Fehlmann (Designierter Direktor Historisches Museum Basel)
  • Barbara Keller (Stv. Direktorin Alpines Museum der Schweiz Bern)

Moderation: Karen Gerig


Apéro im Anschluss. Alle Interessierten sind herzlich willkommen!


MVSi2 (discussion) 26 avril 2017 à 17:20 (CEST)


Alpipro : Les Assises de la transformation digitale des stations de ski et du marketing touristique en montagne, 20 et 21 avril 2017

La transformation digitale est un enjeu majeur du développement des stations et de leur positionnement sur un marché touristique toujours plus concurrentiel. Les Assises enrichissent l’offre « solutions » des salons Alpipro et Digital Montagne par une réflexion stratégique sur le modèle économique global, l’approche collective et la démarche collaborative de tous les acteurs de la station, la gouvernance, l’évolution de la gestion de l’expérience client, le partage de la data, les interconnexions, etc.


Le thème des Assises 2017 est fédérateur de l’écosystème de la marque station autour du concept de station de ski intelligente et de la destination intelligente. Les Assises s’adressent à toutes les catégories d’acteurs en station : élus et collectivités / exploitants des domaines skiables, responsables marketing, directeurs des services informatiques / offices de tourisme, community managers, responsables CRM / commerçants, hôteliers, hébergeurs, sociétés de services et de gestions, écoles et moniteurs de ski.


Au programme :

Jeudi 20 avril matin – Plénière (9h-12h30)

Introduction : Smart Station, de la vision à la mise en œuvre

La station de ski intelligente, connectée, socialement responsable et durable.

La nécessaire transformation des territoires, des services et de l’ensemble de l’écosystème touristique.

  • Tendances : contexte, nouveaux usages, nouvelles technologies, prospective
  • Impacts sur les business models, la stratégie, les organisations
  • Le client comme fédérateur de la gouvernance, le digital comme liant de l’expérience client.
  • Au cœur du développement intelligent : la gestion des données ; mesurer, interagir, optimiser.


Jeudi 20 avril après-midi – Tables rondes (14h-17h30)

Introduction : Smart Tourisme, impact du digital sur les stratégies marketing et l’expérience client en montagne.

  • Le digital pour faciliter et enrichir l’expérience avant, pendant et après le séjour : gadget ou vrai outil de satisfaction et de fidélisation ?
  • Le contenu, avantage concurrentiel de la destination. Quels enjeux ?
  • Stratégie réseaux sociaux : pour servir quels objectifs ? quelle audience ? quel ROI ?
  • Comment le digital a transformé les stratégies de relations client ? quels moyens faut-il y allouer aujourd’hui ?


Vendredi 21 avril matin – Plénière / Tables rondes (9h-12h30)

Introduction : Smart Domaines, le digital au service du domaine skiable et des exploitants

  • Le digital pour faciliter la gestion, la maintenance et la sécurisation des domaines skiables
  • Le digital pour faciliter et dynamiser « l’expérience neige »
  • Le digital : deux approches différentes entre l’Amérique du Nord et l’Europe
  • Conclusion : Quelle place des outils digitaux dans l’avenir des domaines skiables en France ?


MVSi2 (discussion) 24 mars 2017 à 10:22 (CET)


L’importance des langues nationales en Suisse, 28 mars 2017

L'Académie suisse des sciences humaines et sociales propose une rencontre sur le thème L’importance des langues nationales en Suisse, qui aura lieu le mardi 28. mars 2017 , de 17:00 à 20:00 au Sorell Hotel Ador, Laupenstrasse 15, Bern.


La question de la « bonne » période pour débuter l’enseignement du français et de l’anglais a déclenché en Suisse alémanique un débat sur les langues qui a été artificiellement exagéré et présenté à la fin de l’été 2016 dans les médias comme une véritable « guerre des langues ». Nous en sommes cependant loin :


Actuellement, 23 cantons suivent la stratégie linguistique de 2004 de la CDIP (ce qui est aussi possible sans adhésion au concordat). Dans 22 cantons on enseigne dès le niveau primaire une seconde langue nationale ainsi que l’anglais, comme le prévoit la stratégie de 2004 de la CDIP. S’ajoute à cela le canton du Tessin, qui a son propre modèle, avec l’enseignement obligatoire de trois langues étrangères. Le multilinguisme à l’école n’est pas davantage que le multilinguisme de la société une caractéristique distinctive de la Suisse : l’Union européenne se comprend comme la plus grande communauté multilingue du monde. Par conséquent, elle se fixe comme objectif qu’en plus de la langue maternelle deux autres langues soient acquises au cours de la scolarité obligatoire.


Le débat sur l’acquisition des langues reflète en première ligne des attitudes et des représentations de la société, et, ainsi, l’importance attribuée aux connaissances des langues nationales pour la vie politique, économique et culturelle en Suisse.


Il y a par conséquent lieu de déterminer si la pratique du multilinguisme de même que ses conditions préalables ont évolué au cours des dernières années en raison des nouvelles exigences, telles que la globalisation, l’importance grandissante de l’anglais qui lui est liée, la migration, les nouveaux médias, les différences entre ville et campagne, de même que le recul des traditions qui favorisaient les échanges par-delà les frontières linguistiques (comme le séjour en Suisse romande pour les Suisses alémaniques, le service militaire, etc.).


Questions principales

Quelle importance ont actuellement les langues nationales dans les différents domaines de la société (le quotidien, l’économie, la politique) ? Le multilinguisme est-il encore pratiqué et, si oui, dans quels domaines ? Y a-t-il des indices témoignant de la formation d’espaces linguistiques de plus en plus homogènes et de plus en plus fermés sur eux-mêmes ? Le cas échéant, comment peut-on expliquer ce phénomène ? L’anglais est-il promu aussi en Suisse comme « lingua franca » et si oui, dans quels domaines ? Sous quelle forme concrète la position des langues nationales pourrait-elle être renforcée ?


MVSi2 (discussion) 22 février 2017 à 13:10 (CET)


Conférence internationale sur les systèmes électriques du futur et la transition énergétique, 5-9 février 2017

Du 5 au 9 février 2017, une centaine de professionnels du domaine de l’énergie seront réunis à Champéry pour une conférence organisée par la Haute Ecole d'Ingénierie de la HES-SO Valais-Wallis, en partenariat avec Swissgrid, le Fonds national suisse (FNS) et L'Energie de Sion-Région (ESR). En marge de la rencontre, une soirée d'information ouverte au grand public sur le thème des lignes à très haute tension aura lieu le jeudi 9 février à 18 h, à la HES-SO Valais-Wallis à Sierre.


La première conférence internationale sur les systèmes électriques du futur et la transition énergétique fera salle comble à Champéry puisqu’elle affiche d’ores et déjà complet ! La thématique est d’actualité, preuve en est la participation de spécialistes en provenance de Suisse, d’Europe mais également des USA et d'Israël. Le programme donnera la parole à des orateurs prestigieux tels que Patrick Panciatici, conseiller scientifique au sein du département Recherche & Développement de RTE-France ; Janusz Bialek, Professeur et Directeur du “Skoltech Center for Energy Systems », Jürgen Kurths, chef de la recherche au « Potsdam Institute for Climate Impact » ; Federico Milano, professeur à l’Université de Dublin ainsi que d’éminents spécialistes suisses : Göran Andersson de l’ETHZ, Mario Paolone de l’EPFL et Philippe Jacquod de la HES-SO Valais-Wallis. Découvrez le programme complet à l'adresse https://www.hevs.ch/en/minisites/events/future-electric-power-systems-and-the-energy-transition/


L’excellence scientifique

L’énergie est une thématique prioritaire en Valais, de même qu’à la HES-SO. De nombreux projets de recherche sur la géothermie, les piles à combustible, le réseau électrique, l’hydroélectricité, le transfert de technologie, le traitement de données, les turbines à air chaud, l’analyse du cycle de vie ou l’isolation, sont menés en Suisse occidentale. En Valais, un axe interdisciplinaire est également dédié à ce sujet. « Une conférence scientifique comme celle organisée à Champéry permet aux chercheurs de communiquer leurs dernières avancées et d'identifier les challenges majeurs à surmonter dans le développement des réseaux électriques du futur. Elle donne également une opportunité unique aux jeunes chercheurs de se confronter aux leaders mondiaux du domaine.» annonce l’organisateur Philippe Jacquod.


MVSi2 (discussion) 22 février 2017 à 10:38 (CET)

9ème édition du séminaire de l’École du Louvre - Retour à l’objet, fin du musée disciplinaire ?, 16-19 décembre 2016

Veuillez trouver ci-dessous le programme de la 9ème édition du séminaire de l’École du Louvre, concocté par Diane Antille et Pierre Alain Mariaux. Il se déroulera du 12 au 16 décembre prochain à la faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université de Neuchâtel. Archéologie, histoire, ethnologie, histoire de l’art, le programme est alléchant et il y en aura pour tous les goûts et toutes les disciplines. Intitulé « Retour à l’objet, fin du musée disciplinaire ? », la question du cloisonnement des disciplines sera d’ailleurs au centre des questionnements de ce séminaire.


Programme de la manifestation (PDF)


MVSi2 (discussion) 12 décembre 2016 à 14:24 (CET)


Die „Alkoholfrage“ im langen 20. Jahrhundert (1880-2015) - Kontexte, Debatten, Perspektiven, 2 décembre 2016

Seitdem in der zweiten Hälfte des 19. Jahrhunderts erstmals konkret von der Alkoholfrage die Rede war, hat sich an der gesellschaftlichen Brisanz des Themas kaum etwas geändert. Wenn sich die Art und Weise, wie zu Beginn des 21. Jahrhunderts über Alkohol diskutiert wird, trotzdem deutlich von jener unterscheidet, die am Ende des 19. Jahrhunderts vorherrschend war, so liegt das nicht zuletzt daran, dass die Alkoholfrage immer wieder mit neuen gesellschaftlichen Fragen verflochten wird, die sich zu Kristallisationspunkten öffentlicher und wissenschaftlicher Auseinandersetzungen verdichten.


Im 19. Jahrhundert wurde die Alkoholfrage primär mit der sozialen Frage verknüpft, von gemeinnützigen Organisationen öffentlichkeitswirksam thematisiert und mittels statistisch-wissenschaftlicher Methoden in einen Deutungszusammenhang mit den Arbeits- und Lebensverhältnissen der Fabrikarbeiterschaft sowie der ländlichen Unterschichten gebracht. Im Zuge des institutionellen Ausbaus der Nationalstaaten am Ende des 19. Jahrhunderts wurde der Alkohol zudem als Fiskalobjekt entdeckt. Besteuerungsformen und Monopole sollten den Konsum steuern und gleichzeitig die wachsenden staatlichen Tätigkeitsfelder mitfinanzieren.


Während und nach dem Ersten Weltkrieg breitete sich die Verwissenschaftlichung der Alkoholfrage vor allem auf die Ernährungs- und Energiefrage aus. Mit den Knappheitserfahrungen rückten die Agrar- und Ernährungswissenschaften den Umstand in den Mittelpunkt, dass die meisten agrarischen Produkte ebenso gut zur gesunden Ernährung genutzt wie gebrannt werden konnten. So verwob sich die Alkoholfrage mit Vorstellungen der Gesundheitsförderung und Prävention durch eine gesunde Ernährung. Mit der Förderung der alkoholfreien Nutzung der Agrarproduktion wurde die bislang fast ausschliesslich auf die Verminderung und Regulierung der Herstellung, des Handels und des Konsums gebrannter Wasser ausgerichtete Alkoholpolitik in der Schweiz um eine Perspektive ergänzt, die es Obstbauern und Abstinenten, zwei bisher ausgesprochenen Antagonisten in der Alkoholfrage, ermöglichte, mit der Eidgenössischen Alkoholverwaltung (EAV) gemeinsame Handlungs- und Kooperationsfelder aufzubauen. Dadurch wurde die Alkoholpolitik in der Zwischenkriegszeit trotz der Ausweitung ihrer Zuständigkeiten auf den Obstbereich zumindest teilweise aus dem Dunstkreis der Repression herausgelöst und in sozial und räumlich weit auseinanderliegenden Bevölkerungsgruppen wenn auch nicht immer populär, so doch akzeptabel gemacht.


In der Konsumgesellschaft der Nachkriegszeit begannen sich neue Akteure mit der Alkoholfrage zu beschäftigen und die Energie des bisher stark auf die gebrannten Wasser fokussierten „symbolischen Kreuzzugs“ verlagerte sich auf die neu ins gesellschaftliche Bewusstsein drängenden Drogen wie Heroin, Kokain und Cannabis. Im Windschatten dieser Neudefinition der Alkoholfrage verschwand einerseits der Schnapskonsum auf dem Land aus dem Blickfeld der neuen Alkoholfachleute; andererseits wurde der Konsum trendiger Alkoholika zuweilen sogar positiv umgedeutet und in einen Zusammenhang mit Freiheit, Freizeit, Genuss und sozialem Aufstieg gebracht. Mit der Massenmotorisierung der Nachkriegszeit öffneten sich zudem neue Problemlagen im Zusammenhang von Alkoholkonsum und Verkehr. Das in den 1970er und 1980er Jahren aufkommende Idealbild eines mit fittem Körper ausgestatteten, leistungsbereiten und selbstverantwortlichen Individuums führte dann dazu, dass der Alkoholkonsum wieder stärker problematisiert wurde.


In diesem Kolloquium geht es darum, das Potenzial einer historischen Thematisierung der Alkoholfrage zum besseren Verständnis der Sozial- und Kulturgeschichte des langen 20. Jahrhunderts zu nutzen. Aufgrund der kulturellen Mehrdeutigkeit des Alkohols, seiner vielfältigen Nutzungsmöglichkeiten und seiner Einbettung im Alltagsleben spielte diese Substanz in unterschiedlichen gesellschaftlichen Bereichen eine wichtige Rolle. Das Kolloquium macht sich auf die Spur nach diesen Verästelungen, indem es nach den Verflechtungsräumen zwischen der Alkoholfrage und anderen gesellschaftlichen Themenfeldern fragt und den historisch wandelbaren Zusammenhängen zwischen Alkohol und Ernährung, Energie, Gesundheit, Arbeit, Mobilität, Verkehr, Fiskus, Gemeinnützigkeit und Drogen nachgeht.


Programm:

10.00-10.15 Einführung

Juri Auderset/Peter Moser


10.15-11.00 Nüchtern betrachtet. Die Gemeinnützigen und der Alkohol. Forschungsstand und Perspektiven.

Beatrice Schumacher


11.00-11.45 Moralpolitik mit anderen Mitteln - Alkoholsteuern als sin tax

Martin Lengwiler


11.45-12.30 Alternative Inkorporationen. Alkohol, alkoholfreie Nutzungspraktiken und die Ambivalenz des Agrarischen

Juri Auderset/Peter Moser


12.30-14.00 Mittagspause


14.00-14.30 Einer geht noch – Alkohol am Steuer

Ueli Haefeli


14.30-15.15 Handel oder Konsum? Zur Geschichte der drogenpolitischen Leitdifferenz seit den 1950er Jahren

Peter-Paul Bänziger


15.15-16.00 Schlussdiskussion

Teilnahme: Das Kolloquium ist öffentlich, teilnehmen werden u.a. die Studierenden des am Studienbereich Zeitgeschichte der Universität Fribourg organisierten Bachelor-Seminars „Die Alkoholfrage in der Schweiz im 19. und 20. Jahrhundert“.


Zur Organisation des gemeinsamen Mittagessens werden die Teilnehmenden gebeten, sich beim AfA anzumelden (info[at]agrararchiv.ch)


Lieu de l'événement : Universität Bern, Unitobler, Lerchenweg 36, Saal F-121, 3000 Bern


MVSi2 (discussion) 25 novembre 2016 à 10:07 (CET)


Une histoire peu ordinaire. Colloque national sur l'histoire orale en Suisse, 25 novembre 2016

La méthode d’histoire orale est fréquemment utilisée en Suisse dans différents contextes : recherches universitaires, musées, écoles, archives et projets culturels. Néanmoins, l’histoire orale est peu ancrée institutionnellement, les projets de récolte et d’exploitation de témoignages oraux relevant principalement d’initiatives privées et associatives. Ce premier colloque national a pour objectif de traiter des enjeux de l’histoire orale en Suisse et de réunir ses principaux acteurs.


Programme

9.30 h Mot de bienvenue - Dr. Dominik Schnetzer und Marc-Antoine Schüpfer, Co-Präsidenten Oralhistory.ch

9.40 h Memory as the source and subject of study in oral histories of postwar lives - Prof. Dr. Lynn Abrams, University of Glasgow

10.20 h Sollen Zeitzeugeninterviews archiviert werden? Überlegungen zur Erhaltung und Nutzung von Dokumenten der Oral History - Dr. Gregor Spuhler, Leiter Archiv für Zeitgeschichte der ETH Zürich

11.30 h Oral History and Digital Media: Challenges and Opportunities - Heike Bazak, M.A., Historisches Archiv und Bibliothek PTT; Alex Mejenski, Films Plans- Fixes; Yves Niederhäuser, lic. phil., Memoriav; Prof. Dr. François Vallotton, Université de Lausanne. Modération Enrico Natale

13.30 h Models of parenthood and family formation in Switzerland: new perspectives from oral history (1955–1970) - Dr. Caroline Rusterholz, Birkbeck, University of London

14.00 h Was? Die Grossmütter-Generation war auch lesbisch? Von der Oral-History-Studie zu einem erfolgreichen Buch mit Geschichten von frauenliebenden Frauen über siebzig - Corinne Rufli, lic. phil., Universität Zürich

14.30 h Documenting diversity through oral history in the Pluralistic memories project - Dr. Sandra Penic, Université de Lausanne

15.00 h Kommentar / Commentaire - Prof. Dr. Lynn Abrams, University of Glasgow

16.00 h Das Museum als OASE – Oral History beim Ausstellen, Sammeln und Einbinden des Publikums - Jacqueline Strauss, lic. phil., Direktorin Museum für Kommunikation

16.30 h Histoire de communautés étrangères à Lausanne: l’histoire orale en classe pour construire des ponts en ville - Ismaël Zosso-Francolini, lic. phil., Haute école pédagogique Vaud

17.00 h Der moderne Zeitzeuge und seine Doppelrolle als «Histotainment»-Figur und Forschungsobjekt der Oral History – ein Dilemma für den Geschichtsunterricht? - Prof. Dr. Markus Furrer, Pädagogische Hochschule Luzern

17.30 h Conclusion de la journée - Dr. Nadine Fink & Dr. Dominik Schnetzer


Papillon de la manifestation (PDF)


MVSi2 (discussion) 21 octobre 2016 à 16:49 (CEST)


Journée de formation continue « Aménager avec le paysage », 4 novembre 2016

La journée de formation continue organisée par l'UniL et l'UniGe dans le cadre de "La montagne suisse" portera cette année sur Aménager avec le paysage. Cette journée aura lieu à Leysin le vendredi 4 novembre prochain.


Le paysage est souvent pris en compte comme un élément de contexte, plus ou moins menacé ou impacté par des projets d’aménagement, notamment dans les vallées de montagne ; alors qu’il y est volontiers considéré comme une ressource touristique majeure et un argument identitaire pour les populations locales.

Cette journée entend adopter un autre regard qui met le paysage au coeur des projets de territoire, en tant qu’enjeu et outil de politique. Selon cette perspective, le paysage n’est plus un paramètre parmi d’autres, mais représente l’ossature même autour de laquelle se construit le projet territorial.


Programme, inscriptions et informations complémentaires


MVSi2 (discussion) 21 octobre 2016 à 13:54 (CEST)


Régimes temporels et sciences historiques, 14 octobre 2016

infoclio.ch a le plaisir d'annoncer son colloque annuel sur le thème Régimes temporels et sciences historiques. Le colloque aura lieu le vendredi 14 octobre 2016 au Zentrum für Kulturproduktion de Berne (Waisenhausplatz 30).


Depuis l’avènement de l’ère numérique, de nombreux observateurs partagent le constat d’une transformation radicale des régimes temporels. « Présentisme », « Accélération », « Crise de l’avenir » sont quelques-unes des formules employées pour décrire ce changement. Le temps serait-il réellement sorti ses gonds ? Le 8ème colloque infoclio.ch aborde les perceptions du temps dans une perspective historique et questionne les effets des médias numériques sur les régimes temporels.


Le colloque infoclio.ch 2016 adresse la thématique en quatre parties:

  • La première aborde les origines de la notion de « temps historique ». Comment s’est constitué, à partir du XVIIIe siècle, le concept d’un temps linéaire dans lequel l’histoire des sociétés se déroule ? Cette vision d’un temps historique universel, remise en question depuis la seconde moitié du XXe siècle, est-elle désormais dépassée?
  • La seconde partie s’intéresse aux débuts de l’ère de la synchronisation, en revenant sur l’emploi des premières technologies électriques dans la mesure du temps et les moyens de communication, et sur les transformations sociales qu’elles ont impliquées.
  • La troisième partie analyse le rôle de la gestion de l’information dans la production des régimes temporels. En prenant des exemples issus de l’archivistique et des sciences historiques, on se demandera comment les modes de classement influencent nos représentations du temps.
  • Enfin la dernière partie réfléchira sur les caractéristiques propres aux médias numériques dans la production des temporalités. On verra dans quelle mesure ces derniers constituent véritablement une nouvelle étape de nos perceptions et de nos usages du temps.


Programme, inscriptions et informations complémentaires


MVSi2 (discussion) 23 septembre 2016 à 08:50 (CEST)


Vigne et vin : les chercheurs en sciences humaines et sociales au cœur de l'innovation, 30 septembre 2016

La Maison des sciences de l'Homme organise une table ronde consacrée au thème : Vigne et vin : les chercheurs en sciences humaines et sociales au cœur de l'innovation. Dans le cadre du mois de l'innovation.


Programme


15h30-16h30

Le vin à l'hôpital : expérimentation d'un bar à vin comme outil thérapeutique

  • Clémentine HUGOL-GENTIAL, Maitre de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication – laboratoire CIMEOS – Université Bourgogne Franche-Comté
  • Jean-Jacques BOUTAUD, Professeur en Sciences de l’Information et de la Communication – laboratoire CIMEOS - Université Bourgogne Franche-Comté
  • Régis GOUGEON, professeur en physico-chimie à l'Institut Universitaire de la Vigne et du Vin, UMR PAM, Université Bourgogne Franche-Comté
  • Jean-Yves BIZOT, Président du Pôle Bourgogne Vigne et Vin


Words4wine : un outil multifonctionnel pour communiquer sur le vin

  • Laurent GAUTIER, Professeur de Linguistique appliquée laboratoire TIL (Centre Interlangues) – Université Bourgogne Franche-Comté
  • Patrick LEROYER, Maitre de conférences en Linguistique appliquée – Université d’Aarhus (Danemark)
  • Christophe DECOGNÉ, PDG Société EPICURS (Dijon)


Le vin et le lieu : les climats viticoles comme références de qualité des vins en Bourgogne

  • Jean-Pierre GARCIA, Professeur de Géoarchéologie – laboratoire ARTEHIS – Université Bourgogne Franche-Comté
  • Dominique LAMBRY, Responsable Formation du BIVB (Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne)


Lieux : Amphithéâtre de la Maison des Sciences de l'Homme, Dijon, France


Contacts : Sabine Palmer, sabine.palmer[at]u-bourgogne.fr


Pour plus d'informations


MVSi2 (discussion) 23 septembre 2016 à 14:37 (CEST)


Journées de rencontre: Sur les traces de saint Maurice. Histoire et légende, 29 septembre - 1er octobre 2016

La Fondation des archives historiques de l'Abbaye de Saint-Maurice propose, du 29 septembre au 1er octobre, une rencontre ouverte à tous, en vue du développement de nouveaux projets.


Pendant les trois jours de cette rencontre Sur les traces de saint Maurice. Histoire et légende il sera possible de suivre des communications, de discuter, de partager des repas, de visiter des lieux chargés d’histoire, de lire des documents tirés des archives, commentés par des spécialistes, et sous la conduite d’experts de se pencher sur les splendeurs du trésor de l’Abbaye et de l’Hospice du Grand-Saint-Bernard.


Le vendredi soir, le professeur Beat Näf donnera une conférence ouverte à tous sur le thème: Saint Maurice, la Gaule et la paix dangereuse des Romains.


Ces journées sont ouvertes à tous.


Informations complémentaires sur les rencontres (PDF)


MVSi2 (discussion) 23 septembre 2016 à 09:21 (CEST)


Les circulations étudiantes dans l’espace francophone au XXe siècle, 29 - 30 septembre 2016

Grâce à une approche interdisciplinaire, ce colloque vise à rendre compte des flux d'étudiants qui ont circulé dans l'espace francophone, et vers cet espace francophone, durant le 20e siècle. Grâce à l'analyse des trajectoires et des discours produits par les étudiants eux-mêmes, les contributions montreront ce que représente l'expérience de mobilité: les difficultés de partir, les réseaux d'étudiants, les sociabilités culturelles et politiques, les confrontations avec les sociétés et les politiques d'accueil.


L'espace francophone permet d'observer l'évolution de cette mobilité académique à plusieurs échelles: nord-sud, est-ouest, transatlantique. Il demande toutefois à être interrogé: est-il composé de sous-espaces, ou au contraire s'étend-il au delà des pays de langue française?


A l'heure où la mobilité est d'un côté considérée comme une valeur cardinale de l'excellence académique et de l'autre décriée par des mouvements politiques prônant le repli, il est particulièrement important de comprendre ce qu'elle représente à la fois pour cet espace francophone et pour le monde étudiant.


Contact : Matthieu Gillabert (matthieu.gillabert@unifr.ch)


Lieu de l'événement : Université de Fribourg - bâtiment Miséricorde, Avenue de l'Europe 20, Fribourg - Salle MIS 02 2122AB


Pour plus d'informations


MVSi2 (discussion) 23 septembre 2016 à 13:34 (CEST)


Les terminologies professionnelles de la gastronomie et de l’œnologie : représentations, formation, transmission, 27-28 septembre 2016

Les domaines de la gastronomie et de l’œnologie ont, comme tout domaine de spécialité, constitué au fil du temps leurs terminologies propres permettant de désigner tout à la fois le matériel utilisé, les procès mis en œuvre et les produits finis qui en résultent, de la description organoleptique d’un vin aux dénominations de plats sur la carte d’un restaurant. Si ces terminologies partagent avec beaucoup d’autres le souci de leur réception par les usagers, ici les consommateurs, elles s’en distinguent sur un point fondamental : leur ancrage dans le domaine du sensible et du sensoriel avec leurs imaginaires respectifs marqués au sceau de la culture.


L’inscription en 2010 du « repas gastronomique des Français » au patrimoine immatériel de l’humanité, accompagnée par la création en cours d’un réseau de Cités de la Gastronomie, dont une située à Dijon, a donné une visibilité internationale à la tradition gastronomique française relançant du même coup l’intérêt des scientifiques, en particulier dans les sciences humaines et sociales, pour cet objet d’étude éminemment culturel. Il en va de même pour la vigne et le vin que l’année 2015 a également mis en valeur à travers l’inscription en juillet dernier des « coteaux, maisons et caves de Champagne » et des « climats du vignoble de Bourgogne » au patrimoine mondial tandis que se prépare pour 2016 l’ouverture de la Cité des Civilisations du Vin à Bordeaux, que Beaune et l’interprofession bourguignonne travaillent à la création d’une Cité des Vins de Bourgogne et que s’est mis en place en Bourgogne un Groupement d’Intérêt Public « Pôle Bourgogne Vigne et Vin » associant chercheurs et professionnels sur ces thématiques.


Objets scientifiques, culturels et mémoriels, la gastronomie et le vin sont par ailleurs l’objet de toutes les attentions en matière de formation et d’éducation par exemple à travers les semaines de la gastronomie et du goût, organisées chaque année en automne, ou dans la proposition de loi sur l’information sur la vigne et le vin (n° 617 du 11 juin 2014) qui stipule que « le vin est une boisson qui entre dans l’alimentation traditionnelle du consommateur et qu’il faut savoir apprécier et consommer avec modération : la consommation responsable passe par le savoir, l’éducation et la culture ».


Dans ce contexte international, national et régional favorable, la maison des Sciences de l’Homme de Dijon, en collaboration avec les laboratoires CIMEOS et TIL, organisent les 27 et 28 septembre 2016 deux journées de réflexion sur : les terminologies professionnelles de la gastronomie et de l’œnologie : représentations, formation, transmission. Les journées auront lieu au Lycée d’application hôtelier du Castel (Dijon, France) et au Lycée Viticole (Beaune, France).


Contact : Sabine Palmer, sabine.palmer[at]u-bourgogne.fr


Pour plus d'informations


MVSi2 (discussion) 23 septembre 2016 à 14:24 (CEST)


Découvrir de nouveaux mondes - Protéger notre planète, 26 septembre - 7 octobre 2016

Pour les 20 ans de l’observatoire d’Arbaz-Anzère, la Société astronomique du Valais Romand propose une série de conférences et de soirée d'observation sous le thème Découvrir de nouveaux mondes - protéger notre planète.


Papillon de la manifestation (PDF)


MVSi2 (discussion) 23 septembre 2016 à 08:59 (CEST)


Relance de l'exposition La Mort apprivoisée. 7’000 ans de rites funéraires à Sion, du 16 avril 2016 au 8 janvier 2017

Le Musée d'Histoire du Canton du Valais propose une exposition intitulée : La Mort apprivoisée : 7’000 ans de rites funéraires à Sion, qui aura lieu du 16 avril 2016 au 8 janvier 2017


Grâce à un patrimoine extraordinaire, Sion est la seule ville de Suisse où il est possible de suivre l’évolution des croyances et des rites funéraires sur près de 7’000 ans. À l’aide d’un parcours qui remonte le temps, du 21e siècle à la Préhistoire, l’exposition du Musée d’histoire invite le visiteur à observer la diversité des rites qui se sont succédé dans la région. Stèles monumentales, bijoux en or, équipement de guerriers celtes… autant d’objets exceptionnels qui témoignent du soin apporté au maintien du statut social du défunt pour son voyage dans l’au-delà.


Lieu: Le Pénitencier – centre d’expositions des Musées cantonaux, rue des Châteaux 24, 1950 Sion – 027 606 47 07

Horaires: Mardi au dimanche: 11 h –17 h (18 h de juin à septembre) Fermeture à 16 h les 24 et 31 décembre, fermé le 25 décembre et le 1er janvier


Cycle de conférences


Des rendez-vous bien vivants !


16 septembre, à 20h : Visite du cimetière Saint-François au clair de lune

A la lueur de la Pleine lune ou de lampes de poche, venez visiter le cimetière Saint-François. Romaine Syburra, historienne de l’art, auteure de l’inventaire des tombes dans le cadre du projet de requalification du cimetière, et Philippe Curdy, conservateur du département Préhistoire et Antiquité du Musée d’histoire et commissaire de l’exposition, seront vos guides tout au long de la soirée. Ils partageront avec vous leurs vastes connaissances du domaine et quelques anecdotes surprenantes.

Rendez-vous au cimetière.


2 octobre, à 14h : Peau neuve pour Platta !

Visite du cimetière par Lucien Barras, architecte mandaté pour l’extension du site.

Rendez-vous au cimetière.


20 octobre, à 17h : Les secrets des monuments funéraires

Venez découvrir la Cathédrale de Sion sous un angle inhabituel, celui des monuments funéraires. Peu mis en avant lors des visites classiques, ils constituent pourtant d’importants témoins artistiques, essentiellement médiévaux. La visite sera présentée par Patrick Elsig, historien des monuments et directeur du Musée d’histoire.

Rendez-vous à la Cathédrale de Sion.


30 octobre, à 16h : Quand la mort nous est contée

La mort, ce passage obligatoire et encore mystérieux, a toujours fasciné les peuples depuis l’arrivée de l’homme sur terre. Pourquoi est-on obligé de mourir? Que se passerait-il si on ne mourrait plus ? La mort a-t-elle bon caractère ? A travers cette visite contée, Christine Métrailler propose des histoires autour de la mort, imaginées par diverses cultures pour apprivoiser nos peurs et rompre le silence autour de celle qui nous attend tous !

Rendez-vous au Pénitencier.


12 novembre, à 19h et 21h : Tenez, voici un crâne !

La mort, un sujet sérieux souvent traité avec humour par nos ancêtres ! Alain Besse, conservateur-restaurateur d’art SCR, membre du comité de la SET (Société d’études thanatologiques), nous le prouvera en s’attardant sur la diversité des décorations funèbres, du Moyen-Age à aujourd’hui. Son fil conducteur ? La représentation des symboles de la mort. Les réutilisations actuelles vous surprendront !

Rendez-vous au Pénitencier.


Les trois premiers rendez-vous seront suivis d’une visite de l’exposition au Pénitencier.

Entrées gratuites !

Places limitées pour les visites, inscriptions à sc-museehistoire@admin.vs.ch ou au 027 606 47 15, au plus tard la veille de chaque visite.


Papillon de la manifestation (PDF)


MVSi2 (discussion) 21 mars 2016 à 08:02 (CET)


L’hydroélectricité dans le contexte alpin Etat des lieux et perspectives, 9-10 septembre 2016

Créée en 2015 par les directeurs de la HES-SO // Valais-Wallis (François Seppey), de l’Antenne EPFL Valais (Marc-André Berclaz), de la Fondation Alpes suisses Jungfrau Aletsch (Beat Ruppen) et du Service cantonal de la culture (Jacques Cordonier), Dialogue des sciences est une association qui souhaite contribuer au développement, en Valais, d’approches croisées entre les différentes sciences, et à la sensibilisation de la population aux thématiques qu’elle aborde.


Le premier congrès prévu pour favoriser un dialogue entre sciences naturelles, sciences de l’ingénieur et sciences humaines aura pour thème L’énergie hydroélectrique dans le contexte alpin. Il se tiendra les 9 et 10 septembre prochain à la HES-SO // Valais-Wallis (Sierre). La participation est libre et ouverte à chacun.


Programme et informations complémentaires


MVSi2 (discussion) 22 juin 2016 à 11:27 (CEST)


L’impact de la régionalisation, de l’intercommunalité, et de la métropolisation sur les autorités locales, régionales et centrales en Europe, 30 juin au 2 juillet 2016

L’objectif de ce colloque est de comparer les modalités, en Europe, de la régionalisation, de l'intercommunalité et de la métropolisation, et d'étudier leurs impacts sur les autorités locales, régionales et centrales. Il vise à identifier les solutions, bonnes ou mauvaises, au regard des mutations organisationnelles de l’administration locale en Europe, afin d’apporter une aide concrète voire opérationnelle aux décideurs politiques et administratifs.


Programme :

Jeudi 30 juin 2016

09h-09h20 - Accueil des participants

09h20-10h20 - Ouverture scientifique

10h20-13h - Atelier 1 (première partie) : Régionalisation, décentralisation et fédéralisme. Contribution au renouveau de la typologie des formes de l’État

  • Dr Christophe Chabrot, Université Lumière-Lyon 2, Pour une reformulation de la distinction État unitaire-État fédéral
  • Dr Guy Durand, Université de Perpignan, et Mme Carine Guemar (PhD), Université de Montpellier (en visioconférence), Décentralisation et État unitaire : évolutions et transformations. Vus d’une comparaison franco-hongroise
  • Dr Claire Cuvelier, Université de Lille, Repenser la classification des formes d’État à travers une étude comparée du phénomène de la pluralité de peuples dans les systèmes juridiques à plusieurs niveaux
  • M. Serafin Pazos-Vidal, chef du Bureau de Bruxelles de la Convention des autorités locales écossaises, PhD, UNED Espagne et Dr Mark McTeer, directeur de la Convention des autorités locales écossaises , Les changements dans la gouvernance locale en Europe
  • Dr Marta Porto Carrero, Université Catholique Portugaise, Régions, métropoles ou établissements publics de coopération intercommunale : faut-il choisir ?
  • Dr Xavier Volmerange, Rennes 1 – IDPSP, La flexibilité territoriale et juridique : nouvel enjeu de l’administration territoriale en France et en Allemagne
  • Pr Chris Himsworth, Université d’Edimbourg, « Nord, Sud, Est et Ouest – la révolution de la décentration est en marche ». Mais est-ce que « les accords de transfert de compétence » (dits devolution deals) sont de la décentralisation ?


13h-14h30 - Déjeuner


14h30-16h - Atelier 2 (première partie) Une gouvernance moderne en milieu rural

  • Mme Condurache Gabriela (PhD), Université de Lille, La coopération intercommunale en Roumanie : quels enjeux pour le développement des espaces ruraux ?
  • Pr Istvan Balazs, Université de Debrecen, Académie hongroise des sciences, Centre des sciences sociales, Institut d’études juridiques, et Istvan Hoffman, Université Eötvös Loránd, La (re)centralisation peut-elle être une gouvernance moderne en milieu rural ?
  • Dr Patricia Demaye-Simoni, Université d’Artois, Faculté de droit, Ordres et désordres territoriaux : de nouvelles voies de gouvernance pour des intercommunalités rurales renouvelées
  • Dr Sylvie Joubert, Université d’Évry, Les territoires ruraux dans la décentralisation en France
  • M. Jean-Luc Delpeuch, Président de la Communauté de communes du Clunisois et M. Boris Chevrot (PHD), Université Lyon II, Communauté de Communes du Clunisois, Une gouvernance innovante et européenne en milieu rural : le cas de la Communauté de Communes du Clunisois (Bourgogne du Sud)


14h30-16h - Atelier 3 (première partie) La régionalisation et l’intercommunalité face au défi de la métropolisation

  • Pr Robert Pyka, Université de Silésie, La coopération intercommunale dans les régions métropolitaines polonaises : structures, stratégies et perspectives
  • Mme Cécile Regourd (PhD), Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Métropoles : vers la fin d’une exception française ?
  • Dr Émilie Marcovici, Université Jean Moulin Lyon 3, Acte 3 de la décentralisation : vers un couple métropole-région « à la française » ?
  • Pr Jérôme Dubois, Aix Marseille Université, La mise en métropole de la France, entre réforme des intercommunalités et régionalisation entravée
  • Dr Oksana Chernenko, Université nationale de la recherche - École supérieure d’économie, La métropolisation, une chance pour le système de gouvernement local : le cas « New Moscow »


16h-16h30 - Pause café


16h30-18h - Atelier 2 (seconde partie) Une gouvernance moderne en milieu rural

  • Dr Didier Lhomme, Université de Valenciennes, L’aménagement du territoire : lorsque l’État organise la ruralité au détriment de l’autonomie locale
  • Dr Marcel Moritz, Université de Lille, Perspectives et limites du développement de l’e-administration en zone rurale. Analyse du cas français
  • Pr Ionel Boamfa, Université Alexandru Ioan Cuza, La coopération territoriale en milieu rural en Roumanie
  • Dr Maria Orlov, Université d’État « AlecuRusso », et Crina Verga, Université « George Bacovia » de Bacău et Université « Mihail Kogălniceanu » de Iași, La coopération territoriale en milieu rural en Moldavie
  • M. Benoît Cathala, Responsable de la mission Europe du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale) et de l’INET (Institut national des études territoriales), Les maisons de service public : outils de mutualisation de la proximité territoriale


16h30-18h - Atelier 3 (deuxième partie) La régionalisation et l’intercommunalité face au défi de la métropolisation

  • Pr Adam Bosiacki, Université de Varsovie et Dr Jaroslaw Kostrubiec, Université Marie Curie Skłodowska, Métropolisation en Pologne : questions actuelles et perspectives
  • Dr Fulvio Adobati, Université de Bergamo, Pr Vittorio Ferri, Université de Milan Bicocca, Dr Alberto Ceriani, Dr Giovanni Barbato et Dr Anna Tanda, Éupolis Lombardie, Les gouvernements et les financements des villes en Europe. Les cas de Lyon et de Milan
  • Pr Verginia Vedinas, Université de Bucarest et Pr Ana Rodica Staiculescu, Université Ovidius, Des préoccupations actuelles pour une nouvelle organisation administrative de la Roumanie
  • Dr Lazaros Savvides, Maire de la Municipalité Strovolos, Vice-président du CCRE, La réforme du gouvernement local dans la République de Chypre : mise en place de municipalités métropolitaines ou coopération intercommunale ?
  • Dr Marc Vilalta Reixach, Université de Barcelone - Université Libre de Catalogne (UOC), Dr Ricardo Gracia Retortillo, et M. Juan Carlos Covilla Martínez (PhD), Université de Barcelone, La zone métropolitaine de Barcelone : la création d’un gouvernement local métropolitain


20h - Dîner


Vendredi 1 juillet 2016


09h-11h - Atelier 3 (troisième partie) La régionalisation et l’intercommunalité face au défi de la métropolisation : le cas de l’Italie

  • Dr Giovanni Boggero, Postdoctorant, Institut Max Planck de droit public et international comparé, La mise en place des métropoles italiennes : avancée ou retour en arrière pour le régionalisme italien ?
  • Dr Enrico Carloni, Université de Pérouse, Différenciation et centralisme dans le nouveau modèle italien d’administration locale
  • Dr Daniela Mone, Université de Naples II, Le rôle de l’intercommunalité et des modèles décisionnels participatifs dans les Statuts des Villes Métropoles « Città metropolitane » italiennes : vers une plus grande efficacité de l’action administrative. L’exemple de Naples et de Milan en matière de planification stratégique
  • Pr Mario Paris, Arnaldo Vecchietti, et M. Antonio Casella, École Polytechnique de Milan, Associer les municipalités pour faire face aux défis métropolitains : la gouvernance de la zone Véronèse (I)
  • Pr Ferdinando Pinto et Dr Luigi Ferrara, Université de Naples Federico II, La réforme de l’administration locale en Italie et le renforcement de la résilience territoriale


11h-11h30 - Pause café


11h30-13h - Atelier 1 (deuxième partie) Régionalisation, décentralisation et fédéralisme. Contribution au renouveau de la typologie des formes de l’État

  • Dr Fulvio Adobati, Université de Bergame, Pr Vittorio Ferri, Université de Milan Bicocca, Dr Alberto Ceriani et Dr Giovanni Barbato, Éupolis Lombardie, Le Plan territorial des vallées alpines dans la région de Lombardie, un modèle expérimental de gouvernance / planification
  • M. Josua Gräbener (PhD), IEP de Grenoble, L’adaptation différenciée des États centraux à la régionalisation croissante des politiques de formation continue : le cas de la France et de l’Italie
  • Pr Ivan Kopric et Dr Vedran Dulabic, Université de Zagreb, Régionalisme et gouvernance régionale en Croatie et dans d’autres pays du territoire de l’ex-Yougoslavie
  • Pr Patrizia Magaro, Université de Gênes, De l’État unitaire à l’État « autonomique » : la métamorphose de l’organisation territoriale


13h-14h30 – Déjeuner


14h30-16h - Atelier 1 (troisième partie) Régionalisation, décentralisation et fédéralisme. Contribution au renouveau de la typologie des formes de l’État

  • Mme Afaf Mohamed (PhD), Université de Lille, Les effets de l’organisation administrative locale sur le développement économique et social en Libye
  • Mme Olga Sharapova-Hang (PhD), Université Paris Descartes, Régionalisation dans des pays fédéraux et unitaires : étude comparative des cas de la Russie et de la France
  • Pr Ľudmila Malíková, Université Ss. Cyril et Methodius (UCM) de Trnava, Dr Tomáš Jacko, Université d’économie de Bratislava, Dr Daniel Klimovský, Université Comenius, L’autonomie régionale dans le système d’administration publique en Slovaquie et les problèmes de la coopération régionale
  • M. François Meyer, directeur de projets auprès du directeur général du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale), La réforme territoriale en France : évolution des régions et métropoles


16h-16h30 - Pause café


16h30-18h - Atelier CCRE : quelles conclusions les élus locaux et les experts peuvent-ils déduire du colloque ?


18h -18h30 - Synthèse du colloque


19h30 – Cocktail


Samedi 2 juillet 2016


09h-11h – AG du réseau OLA

  • Pr Ferdinand Xhaferaj et Dr Bledar Uku, Université Hëna e Plotë Bedër, L’autonomie locale en Albanie. Etat des lieux et discussion sur les projets scientifiques en cours animés par le réseau OLA


11h – Départ pour la visite du Palais Primatial


Lieux de la manifestation: Université Comenius - Šafárikovo námestie 6, Bratislava, République slovaque

Contacts : Line Salmon; courriel : line.salmon-legagneur[at]univ-lille2.fr


--MVSi2 (discussion) 24 juin 2016 à 10:27 (CEST)


Exposition Objectif Terre. Vive l'Anthropocène, du 18 juin 2016 au 8 janvier 2017

Le Musée de la Nature annonce sa prochaine exposition qui aura lieu au Pénitencier, et qui est intitulée : Objectif Terre. Vivre l’Anthropocène.


Nous sommes les témoins d’un événement de grande importance dans l’histoire de la Terre et notre présent semble appelé à devenir une nouvelle période géologique: l’Anthropocène.

Pour la première fois et sur un temps très court, quelques centaines d’années, une espèce vivante, nous, Homo sapiens, sommes devenus une force géologique capable de transformer radicalement le milieu naturel.

Les problèmes environnementaux contemporains dépassent largement la seule thématique du climat et sont la manifestation d’une culture qui a développé un rapport au monde qui présente ses limites. Pour sortir de l’impasse, l’enjeu n’est pas simplement scientifique et technologique. Il est d’abord culturel et anthropologique.


Cette exposition du Musée de la nature lève le voile sur l’Anthropocène. Face aux profondes modifications infligées au système Terre, les solutions technologiques sont certes nécessaires, mais également insuffisantes, voire parfois dangereuses, pour affronter les problèmes qu’elles ont elles-mêmes créés. L’ Anthropocène est alors une formidable opportunité de repenser notre relation à la nature pour tisser des liens avec elle et devenir des terriens à part entière.


Vernissage : le vendredi 17 juin 2016 à 17h30 au Pénitencier (Rue des châteaux 24, Sion), avec des allocutions de Mme Esther Waeber-Kalbermatten, présidente du Conseil d’État, cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture, de M. Pascal Ruedin, directeur des Musées cantonaux et de M. Nicolas Kramar, directeur du Musée de la nature et commissaire de l’exposition.


Papillon de la manifestation (PDF)


MVSi2 (discussion) 6 juin 2016 à 14:40 (CEST)


À la mémoire du chanoine Laurent-Joseph Murith. un naturalise précurseur, 9-10 juillet 2016 - inscriptions au 30 mai 2016

Le chanoine Laurent-Joseph Murith (1742-1816) s’active pour connaître et faire connaître au mieux le Valais et ses particularités.

Dès 1760, il participe aux fouilles archéologiques au Plan de Jupiter et à l’étude des trouvailles.

S’inspirant des travaux d’Horace-Bénédict de Saussure (1744-1799), il s’intéresse ensuite à la physique, la géologie et la minéralogie.

Dès 1790, la botanique le passionne et il parcourt le Valais; les itinéraires et la liste des plantes observées sont publiés en 1810 dans «Le guide du botaniste qui voyage dans le Valais».


La Murithienne a été nommée ainsi en souvenir du chanoine Murith, pionnier dans les domaines les plus variés.


Des conférences et excursions auront lieu les 9 et 19 juillet 2016 à l'Hospice du Grand-Saint-Bernanrd pour commémorer les 200 ans du décès du chanoine Murith.


Programme des conférences et excursions et formulaire d'inscription (PDF)


Résumé des conférences de la journée du samedi 9 juillet (PDF)


MVSi2 (discussion) 23 mai 2016 à 09:22 (CEST)


Séminaire « Tourisme et sports de nature en montagne », 13 juin 2016

L’objectif du premier séminaire Tourisme et sports de nature en montagne, dont le sujet sera « Pratiques, acteurs et territoires des sports de nature : quels enjeux pour le tourisme de montagne en Suisse ? » aura pour objectif de fédérer une communauté de chercheurs et d’experts en Suisse romande, qui travaillent, vont travailler, ou ont travaillé, sur ces thématiques, mais également de leur fournir un espace de rencontre et d’échanges.


Contact/ Inscription : marc.langenbach[at]unil.ch


Papillon de la manifestation (PDF)


MVSi2 (discussion) 23 mai 2016 à 11:13 (CEST)


4es Journées suisses d'histoire, 9-11 juin 2016 - inscriptions au 31 mai

Du 9 au 11 juin 2016, les Quatrièmes Journées suisses d’histoire prennent place à l’Université de Lausanne avec pour thème central le/les «Pouvoir(s)». Il s’agit d’un événement majeur du champ des sciences humaines et sociales. Près de 450 historien.ne.s de Suisse et de l’étranger se retrouvent afin de présenter leurs recherches selon des approches théoriques et méthodologiques variées. Les interventions englobent toutes les périodes historiques, de l’histoire ancienne à l’époque contemporaine, mais elles sont aussi marquées par une forte interdisciplinarité.


Trois personnalités de renom au plan international donneront les conférences principales: le Président du CICR, Peter Maurer, Joan Wallach Scott (Institute for Advanced Study, Princeton) et Patrick Boucheron (Collège de France). À côté des 100 panels traditionnels, des présentations flash sur les humanités digitales, des tables-rondes sur les débats actuels en histoire et des expositions culturelles complètent le programme.


Voilà une occasion en or de participer à l’évènement le plus important de Suisse en ce qui concerne l’histoire! En l’espace de trois jours, il est possible d’avoir un aperçu de l’état de la recherche au niveaux suisse et international ainsi que de s’informer et de réseauter.

Vous trouverez toutes les informations sous http://www.journeesdhistoire.ch.

Inscriptions en ligne ouvertes jusqu’au 31 mai.


Papillon de la manifestation (PDF)


Programme de la manifestation (PDF)



MVSi2 (discussion) 22 avril 2016 à 10:18 (CEST)


Vin et tourisme : l’assemblage de la marque territoriale, 31 mai 2016

Alors… t’as où les vignes ??

Bonjour de l’équipe « tourisme » de l’Université de Lausanne à Sion !

Nous avons le plaisir de vous inviter à notre conférence sur le thème du vin et du tourisme qui sera donnée le 31 mai prochain par Stephen-John Charters, Professeur de marketing et MV (Master of Wine), Directeur du Centre de recherche de la School of Wine and Spirits Business, ESC Dijon Bourgogne, sur le site de Sion de l’Unil.


Comme vous le savez peut-être, depuis 2015 l’Université de Lausanne est présente à Bramois/Sion (ex IUKB) où une dizaine de chercheurs travaillent sur les enjeux et défis que représente le tourisme pour notre monde actuel.

Dans ce cadre, la conférence « Vin et tourisme : l’assemblage de la marque territoriale » explorera la relation entre les domaines du vin et du tourisme, en particulier l’enjeu crucial de la création d’une dynamique touristique territoriale commune autour de l’activité de la vigne et du vin.

Cette soirée s’inscrit dans le cycle de conférences «  Futurs touristiques : la place du Valais » dont vous trouverez le programme en suivant le lien ci-dessous.


David Picard & Christelle Monnet

Organisateurs

Groupe «  Cultures et natures du tourisme »

UNIL | Université de Lausanne

Institut de géographie et durabilité – Site de Sion

Case postale 4176 - CH-1950 Sion 4

Tél. +41 27 205 73 22

http://www.unil.ch/igd/home/menuinst/la-recherche/cultures-et-natures-du-tourisme.html


Carton d'invitation à la conférence


Présentation du cycle de conférences et programme complet : 5 conférences


MVSi2 (discussion) 23 mai 2016 à 09:06 (CEST)


La « fabrique des citoyens ». L’enseignement des langues et des lettres en Europe (1848-1914), 25 mai 2016

L’ambition de cette journée d’étude est d’examiner l’évolution et les métamorphoses de l’enseignement des disciplines littéraires (langues classiques, langues vivantes, histoire) dans les écoles secondaires en Europe entre 1848 et 1914. Au cours de cette période, de nombreux pays européens sont confrontés à des défis communs. Dans un contexte caractérisé par une forte industrialisation et l’essor d'une petite et moyenne bourgeoisie désireuse de s'instruire, plusieurs milieux réformateurs mettent en question l'efficacité de la formation secondaire classique, essentiellement littéraire et d’esprit anti-utilitariste, qui ne leur semble pas adaptée aux besoins d’une société « moderne ». En partant de l'étude de différents cas nationaux (Allemagne, Belgique, France, Suisse et Italie), cette journée d'étude a pour objectif de comparer la manière dont les débats à ce sujet se sont déroulés dans les différents pays et de mettre en évidence les processus transnationaux d’échanges et de circulation des idées qui se sont opérés sur cette question. En combinant les regards de chercheurs européens issus d'horizons disciplinaires et géographiques variés, il s’agit de développer une analyse transversale des politiques éducatives européennes au XIXe siècle, susceptible de contribuer à jeter un éclairage nouveau sur cette problématique.


Programme

9h00-9h15 : Accueil

9h15-9h30 :Introduction de la journée par Cécile VANDERPELEN-DIAGRE et Mara DONATO DI PAOLA (Université Libre de Bruxelles)


Regards croisés sur l'enseignement des lettres et la « nationalisation » des élites

Chair : Cécile VANDERPELEN-DIAGRE (Université Libre de Bruxelles)

  • 9h30-9h50 : Pieter LAGROU (Université Libre de Bruxelles), « Ein Volk ist der Inbegriff von Menschen, welche dieselbe Sprache reden ». Langue, Nation et État en Europe à l’époque contemporaine
  • 9h50-10h10 : Anouk DARME (Université de Genève), Apprendre à bien parler pour exprimer sa pensée : histoire de l'enseignement du français en Suisse romande (1848-1914)
  • 10h10-10h30 : Elena TABACCHI (Università degli Studi di Firenze), « Atene e Roma ». L’enseignement des langues classiques dans l’école secondaire et la nationalisation des élites italiennes (1893-1914)
  • 10h30-10h50 : Mara DONATO DI PAOLA (Université Libre de Bruxelles), Une suprématie contestée ? L'enseignement des humanités en Belgique à la fin du XIXe siècle (1870-1890)


10h50-11h30 : Discussion


Pause Café


L’histoire nationale au service de la patrie

Chair : Pieter LAGROU (Université Libre de Bruxelles)

  • 11h50-12h10 : Mauro MORETTI (Università per Stranieri di Siena), L'enseignement de l'histoire en Italie au XIXe siècle (1860-1910) : entre manuels et programmes scolaires
  • 12h10-12h30 : Aurélie DE MESTRAL (Université de Genève), Enseigner l'histoire en Suisse romande et construire la Nation helvétique : regards sur les manuels et les programmes scolaires (1848-1914)


12h30-12h50 : Discussion


Déjeuner


Les langues étrangères : autonomisation, identités et régimes circulatoires transnationaux

Chair : Damiano MATASCI (Université de Genève)

  • 14h30-14h50 : Jérémie DUBOIS (Université de Reims), Les « lecteurs de langues étrangères » avant 1914 : des nouveaux vecteurs d’une circulation des modèles éducatifs et des savoirs entre Allemagne, Italie et France
  • 14h50-15h10 : Sébastien RIVAL (Universität Hamburg), Aux origines de l’échange des assistants de langues entre la France et l’Allemagne (1905-1914)


15h10-15h30 : Discussion


Pause Café


  • 15h50-16h10 : Marie-Pierre POULY (Université de Limoges), Langues pratiques ou langues scolaires ? Travail de mise en forme scolaire de l’activité économique et autonomisation scolaire des langues vivantes
  • 16h10-16h30 : Viviane ROUILLER (Université de Genève), Entre finalités patriotiques, éducatives, pratiques et culturelles : enjeux et contenus de l'enseignement de l'allemand en Suisse romande (1848-1914)


16h30-16h50: Discussion


16h50-17h00 : Conclusion de la journée par Damiano MATASCI (Université de Genève)


Lieux : Grande Salle du CIERL - Université Libre de Bruxelles 17, Avenue Franklin D. Roosevelt, Bruxelles, Belgique


Contacts :

  • Damiano Matasci, courriel : damiano.matasci[at]unige.ch
  • Mara Donato di Paola, courriel : mdonatod[at]ulb.ac.be


MVSi2 (discussion) 25 avril 2016 à 09:19 (CEST)


Associations et syndicats d’enseignants au fil du 20e siècle : pour une culture professionnelle et critique ? 23 mai 2016

L'équipe de recherche en histoire sociale de l'éducation (ERHISE) de la Faculté de psychologie et de sciences de l'éducation de l'Université de Genève a le plaisir de vous inviter à une journée scientifique sur le thème


Associations et syndicats d’enseignants au fil du 20e siècle : pour une culture professionnelle et critique ?


Le lundi 23 mai 2016 de 13h15 à 18h à Uni Mail (salle 4193)


Programme

13h15

Conférence de André D. Robert, professeur à l'université de Lyon : Formes de la pensée critique enseignante : regards sur quelques fonctions et pratiques du syndicalisme enseignant au XXe siècle


16h

Table ronde autour de l'ouvrage Bâtisseurs de l'école romande, 150 ans du Syndicat des enseignants romands et de L’Éducateur avec : Charles Heimberg, Frédéric Mole, Georges Pasquier, André Robert, Bernard Schneuwly.


Dès 17h30

Moment convivial, autour d'un verre.


MVSi2 (discussion) 23 mai 2016 à 11:02 (CEST)


Imaginer, redéfinir, construire. Les cabanes de montagne en mutation, 12 mai 2016

Dans le cadre de la troisième année du Cycle de conférences du CREPA, Madame Fabienne Défayes, ethnologue, donnera une conférence intitulée Imaginer, redéfinir, construire. Les cabanes de montagne en mutation ; elle se tiendra le jeudi 12 mai à 20h à la salle polyvalente de Liddes.


L'évolution architecturale des cabanes de montagne peut se lire à travers l'évolution de l'alpinisme, et inversement. L'image de la montagne et son « exploitation » a connu une forte évolution depuis le 19e siècle. L'architecture de la cabane relève de ces mutations, mais aussi des techniques et matériaux à disposition selon les époques.


La conférence a pour but d'éclairer la nouvelle vague de rénovation qui s'est accélérée depuis les années 2000. Pourquoi entreprendre une transformation ? Quels sont les impacts pour les gardiens et les clients ? Trois exemples distincts, la cabane des Vignettes, la Rambert et la Tsa, nous permettront d'apporter des réponses.


Papillon de la manifestation (PDF)


MVSi2 (discussion) 22 avril 2016 à 09:22 (CEST)


Comment peut-on être valaisan, 15 avril 2016

Dans le cadre de la troisième année du Cycle de conférences du CREPA, Monsieur le Prof. Bernard Debarbieux donnera une conférence intitulée Comment peut-on être valaisan ; elle se tiendra le vendredi 15 avril 2016 au Musée de Bagnes à 19h.


Nous sommes tous objets d'identification dans des catégories diverses, notamment géographiques, les Valaisans comme les Suisses, les Italiens, les Parisiens ou les Africains. Et chacun d'entre nous est parfois prompt à se positionner vis-à-vis de ces catégories, tantôt pour s'y reconnaître, tantôt pour s'en démarquer, parfois pour les revendiquer dans l'espace public.

Cette conférence posera plus spécialement la question de savoir comment les « Valaisans » ont été définis, ou se sont définis, dans un rapport à la montagne, en particulier entre le XVIIIe siècle et aujourd'hui.


La conférence sera en lien avec la thématique de l'exposition "Valaisan par nature".


Papillon de la manifestation (PDF)


MVSi2 (discussion) 21 mars 2016 à 10:41 (CET)


Quand le Brésil devient terre promise, 27 février 2016

Dans le cadre de la troisième année du Cycle de conférences du CREPA, une conférence du Prof. Martin Nicoulin, intitulée « Quand le Brésil devient terre promise », se tiendra le samedi 27 février à 17h00 à la salle polyvalente de Finhaut.


Cette conférence sera précédée de la visite commentée de l’exposition « Geneviève, d’une Terre à l’autre » traitant de l’émigration valaisanne et fignolentze au Brésil en 1819 (15h30 dans la galerie Victoria).


Papillon de la manifestation (jpg)


MVSi2 (discussion) 23 février 2016 à 16:26 (CET)

Outils personnels