Jacques Ploncard d'Assac

De Wikivalais

Sommaire

Années de naissance et de décès

1910-2005


Biographie

Jacques Ploncard, dit Jacques Ploncard d'Assac, est un écrivain et journaliste français, disciple d'Edouard Drumont et de Charles Maurras ; il appuie la Révolution nationale du Maréchal Philippe Pétain qui le décore de la "Francisque". En 1944, il s'exile au Portugal, où il est conseiller du premier ministre Salazar. A partir de 1959, il publie une quinzaine de volumes sur les grands problèmes de l'heure : le nationalisme, le colonialisme, le progressisme chrétien et le communisme, que la critique remarque. Il anime également des émissions de radio en français à la radio portugaise. Après la Révolution des œillets, il revient en France et collabore ensuite notamment au journal Présent. Il est l'auteur du livre Doctrines du nationalisme. Il est le père de l'essayiste nationaliste Philippe Ploncard d'Assac.

Ploncard d'Assac jouit aujourd'hui d'une réputation internationale comme écrivain et commentateur politique, mais plus encore comme "penseur dont l'opinion est écoutée et suivie d'une élite" (Diario da Manha, Lisbonne). "Un des maîtres à penser de notre époque" (Nouvelles de Chrétienté). "Un auteur qu'il faut mettre très haut" (Pierre Dominique, Rivarol). "Un esprit aiguisé et lucide" (Xavier Vallat, Aspects de la France). "Un des maîtres de la pensée nationaliste d'aujourd'hui" (Romain Roussel, Le Monde et la Vie). "Un grand Français" (Lectures Françaises). Parlant de l'oeuvre de l'oeuvre de Ploncard d'Assac, le cardinal Cerejeira souhaitera "que ces paroles claires contribuent dans la grande confusion des jours présents à apporter la lumière et la paix".

Jacques Ploncard d'Assac a rédigé un article paru le 1er avril 1968 dans le Nouvelliste et Feuille d'Avis du Valais.


A collaboré à


Sources


Pour en savoir plus



Outils personnels
Autres langues