Héron cendré

De Wikivalais
Heroncendre.jpg

Menacé de disparition au début du siècle en raison des destructions systématiques des héronnières, protégé depuis 1925, le héron cendré se montre régulièrement sur les rives de certains canaux ou sur les tronçons du Rhône bordés d’épis et de bancs de sable. En automne et au printemps, il en est même qui laissent leurs empreintes sur les rives des lacs de montagne comme ceux de Derborence ou de Zeuzier. Friand de poisssons, mais incapable de casser la glace pour pêcher, il a bénéficié de la douceur des derniers hivers. Il tire profit des aménagements des rivières et des canaux, de leurs lits monotones, sans abris ni bas-fonds, de leurs berges dégagées de toutes broussailles, permettant atterrissage et envol, qui constituent de véritables mangeoires à hérons ou.....pièges à poissons selon le point de vue. Pour l’heure, sa nidification a été authentifiée une seule fois en Valais central, en 1983 à Pouta-Fontana où séjournent toutefois en permanence des immatures. Là, le héron avait installé son nid au sol, dans une bande de roseaux au milieu de l’étang, tandis que les principales héronnières de la vallée du Rhône, essentiellement dans le Chablais vaudois, sont érigées selon la règle, sur de hauts arbres.


Bibliographie

  • Pierre-Alain Oggier, La Faune, Martigny 1994

Article connexe



Outils personnels