Graphie commune pour les patois - Consonnes

De Wikivalais

Sommaire

Consonnes simples

Description Notation Exemples
/t/ final après voyelle -tt (Saint-Jean) fouètt, fouet
(Bagnes) pœutt-ître, peut-être
/k/ comme dans le français quatre k (Bagnes) kèrí, (aller) chercher
(Granges) krètre, croître
/g/ comme français gué ; aussi devant e, i et y g (Vernamiège) gèrra, guerre
(Miège) fìgîr, figuier
/s/ entre voyelles -ss- (Vionnaz) koûsse, cuisse
/s/ final après voyelle -ss (Saint-Léonard) dríss, droit
/z/ comme en français zèle ; aussi entre voyelles z (Montana) zoùzo, juge
(Port-Valais) roúza, (la) rose
/θ/ (interdentale sourde), comme dans l'anglais thing th (Morgins) làthe, glace
(Bourg-Saint-Pierre) thôr, fleur
(Saint-Martin) fenîthra, fenêtre
/ð/ (interdentale sonore), comme dans l'anglais the dh (Vouvry) fëdhe, fille
(Val-d'Illiez) fâbdha, fable
/ʒ/ (chuintante sonore), comme dans le français jeu ; aussi devant e, i et y j (Hérémence) brâja, braise
(Vens) fajó, haricot
(Daillon) jènèpí, génépi
/ç/ (palatale sourde), comme dans l'allemand ich ç (Vérossaz) làçe', glace
/χ/ (gutturale sourde), comme dans l'allemand Buch h (Venthône) hortsyè, écorcher
(Chalais) èhràcho, déchirure
/h/ (aspiration), comme dans l'allemand haben hh (Chermignon) rîhha, filasse de chanvre
(Montana) hhâtt, haut
/ɬ/ (latérale sourde: l dévoisé avec fort bruit de friction) çhl (Ardon) çhlànma, flamme
(Bagnes) dàçhle, glace
/ɫ/ (latérale vélarisée), comme dans l'anglais well lh (Grimentz) konchèlh, conseil
(Chippis) pàlhe, paille
(Saint-Luc) lhapèk, éboulis
(Chandolin) blha, blé
r dental à un battement de langue /ɾ/, comme dans l'italien mare r (Vercorin) fîbra, fièvre
(Les Haudères) fêre, faire
(Arbaz) fòr, four
r dental à plusieurs battements /r/, entre voyelles (italien terra) -rr- (Grône) tèrra, terre
r uvulaire /ʁ/ comme en français, entre voyelles -rr- (Vissoie) Chîrro, Sierre
(Chandonne) ènrradjyà, enragé
/n/ final -nn (Veyras) fann, ils font
/n/ entre voyelle et consonne -nn- (Randogne) fènnda, fente
(Montana) bónntà, bonté

Consonnes affriquées

Les consonnes affriquées se notent par la juxtaposition des consonnes qui les forment. Ainsi :

Description Notation Exemples
t - s ts (Charrat) tsan, champ
d - z dz (Vernayaz) gràndze, grange
t - ch tch (Orsières) tcherí, chercher
d - j dj (Orsières) dja, déjà

Mouillure des consonnes

La mouillure d'une consonne se note par l'ajout de y. Ainsi :

Description Notation Exemples
t mouillé ty (Verbier) tyèi, tranquille
d mouillé dy (Les Marécottes) dyècha, vieille chèvre
k mouillé ky (Isérables) bokyètt, fleur
g mouillé gy (Chermignon) gyèrènték, garantir
l mouillé, comme dans l'italien gli ly (Martigny-Combe) lyàfe, glace
n mouillé, comme dans le français peigne ny (Conthey) amënye, amigne

Semi-consonnes

Les semi-consonnes se notent par la voyelle correspondante, sauf la semi-consonne de i qui se note y. Ainsi :

Description Notation Exemples
/j/ (semi-consonne de i), comme dans le français yeux y (Les Évouettes) flayí, fléau
(Salins) zerofléye, œillet girofle
(Bagnes) râtyài, râtelier
(Bagnes) balyë, donner
(Grimisuat) fâssyà, fâché
(Mase) zyèblo, diable
(Troistorrents) feçyoû, petite épingle
/ɥ/ (semi-consonne de u), comme dans le français huit u (Vollèges) dzarsuîre, gerçure
/w/ (semi-consonne de ou), comme dans le français ouate ou (Vérossaz) foua, four
/ə̯/ (semi-consonne de e ; timbre comme e dans le français brebis) e (Savièse) fàea, mouton

Sources

  • L'Ami du Patois, année 36, n° 143 (septembre 2009), p. 93-103.

Articles connexes


Outils personnels