Grand-tétras

De Wikivalais

Le grand tétras, ce prestigieux «esprit de la forêt», survit en moins de cinq localités en Valais, et la population totale ne doit pas excéder 10 à 20 individus. Il semble n’avoir jamais vécu dans les forêts sèches en amont de Martigny. Désormais, dans les Préalpes chablaisiennes, le grand coq de bruyère régresse comme dans le reste de la Suisse. Ce géant farouche a besoin de calme pour cueillir tranquillement les baies qu’il affectionne, de grands arbres en guise de perchoirs, d’espaces libres pour sa parade et d’un sous-bois lumineux, riche en baies et en insectes offrant les premiers repas des jeunes. Les nouveaux modes d’exploitation des forêts et pâturages, et les activités de loisirs, ne lui promettent pas un bel avenir.

Bibliographie

  • Pierre-Alain Oggier, La Faune, Martigny 1994

Article connexe



Outils personnels