Expérimentation politique

De Wikivalais

Les régimes politiques

De 1798 à 1815, les Valaisans adoptent ou se voient imposer sept changements de régime politique. Dans ces temps troublés, les impulsions semblent surtout venir des puissances étrangères, qui sont à Berne, Paris ou Vienne. En effet, malgré son relatif isolement, le Valais n'est pas un monde clos. Sa position géographique lui donne une importance stratégique grandissante et amène, à plus d'une reprise, les armées étrangères sur son territoire.

Avant 1798: République des Sept Dizains. Le Valais est divisé en deux, le pays souverain (de Conches à Sion) et le pays sujet (Bas-Valais).

Janvier-avril 1798: République valaisanne. L'indépendance du Bas-Valais proclamée, les anciens souverains et sujets préparent une constitution.

Avril 1798-novembre 1801: Canton de la République helvétique. Le Valais est rattaché à la République helvétique.

Novembre 1801-août 1802: Occupation française. Le général français Turreau occupe militairement le canton et destitue les autorités helvétiques.

Août 1802-1810: République indépendante. Le Valais est un Etat régi par une constitution garantie par les Républiques française, helvétique et cisalpine.

1810–1813: Département du Simplon. Le Valais est rattaché à l'Empire français.

1813–1815: Transition. Après le départ de l'administration française, un régime transitoire est mis en place sous le contrôle de l'armée autrichienne.

Après 1815: République et canton du Valais. Le Valais devient le 20e canton de la Confédération suisse. Une nouvelle constitution est adoptée après de graves dissensions internes.

Bibliographie

  • Histoire du Valais, Annales valaisannes 2000-2001, Sion, 2002

Articles connexes



Outils personnels