Ella Maillart

De Wikivalais

Biographie

Ella Maillart né le 20 février 1903 à Plainpalais (Genève). Elle effectue ses études secondaires à Genève. De santé fragile, elle décide de se soigner par le sport. Elle pratique le ski, la voile et fonde le premier club de Hockey féminin en Suisse romande (Champel Hockey Club). En 1922, accompagnée de son amie Hermine de Saussure, surnommée Miette, elle entreprend la traversée jusqu’en Corse à bord d’un cotre appelé « Perlette ». Un second voyage sur mer, à quatre filles cette fois-ci, et à bord d’un yawl de 14 tonnes, l’entraîne sur les traces d’Ulysse vers Ithaque. En 1924, elle participe seule aux régates olympiques à Paris comme représentante de la Suisse. Elle dirigera également l’équipe féminine suisse de hockey sur terre et sera membre de l’équipe suisse de ski, participant à quatre championnats du monde entre 1931 et 1934.

De 1925 à 1934, Ella Maillart exerce plusieurs professions, d’actrice à dactylo en passant par voyageur de commerce ou professeure de français au Pays de Galles.

En 1930, poussée par la rencontre d’émigrés russes à Berlin, et aidée financièrement par la veuve de Jack London, elle décide de partir à Moscou pour faire deux reportages, l’un sur la jeunesse russe, l’autre sur le cinéma soviétique. Elle tire de ce périple son premier roman Parmi la jeunesse russe publié en 1931 par l’éditeur Charles Fasquelle.

En 1932, elle se rend au Turkestan russe, aux Monts célestes (T’ien Shan), puis regagne l’Europe sac au dos en passant par les républiques du sud encore marquée par la répression soviétique des soulèvements musulmans. A son arrivée à Paris, le performance est saluée. Elle publie alors Des monts célestes aux Sables rouges.

Deux ans plus tard, Ella Maillart est envoyée par Le Petit parisien en Chine pour un reportage sur la Mandchourie. Elle y retrouve le journaliste du Times Peter Fleming. Elle part ensuite pour le Turkestan chinois pour rejoindre l’Inde. Avec Peter Fleming, elle suivra un itinéraire passant par le Nord du Tibet et le Tsaidam. Il leur faudra sept mois pour relier Péking au Cachemire.

Puis, voyages, reportages et romans se succèdent : le Liban en 1936, la Turquie, l’Inde, l’Iran, l’Afghanistan ; un voyage avec Annemarie Schwarzenbach qui donnera La voie cruelle. Elle passera la Deuxième Guerre mondiale en Inde.

A son retour en Europe, en 1946, elle s’établit à Chandolin, dans le Val d’Anniviers où elle passe six mois de l’année. Deux ans plus tard, elle s'y fait construire un chalet. Dès 1951, elle repart au Népal, puis organise des voyages culturels en Asie jusqu’en 1987.

Ella Maillart décède à Chandolin le 27 mars 1997.

Les trois premiers ouvrages d'Ella Maillart sont publiés en version originale française. Dès Croisières et caravanes en 1942, elle publie toutefois en anglais. Tous ses récits ont connus des rééditions et des traductions, notamment en allemand, en italien, en espagnol, en anglais ou en portugais.

Ella Maillart était également une photographe de qualité. Plusieurs recueils de ses photographies ont été édités dont La vie immédiate en 1991 dans lequel les clichés sont accompagnés de textes de Nicolas Bouvier.

Bibliographie

Une sélection d'ouvrages :

  • La vie immédiate, recueil de photographies, paris ; Lausanne, Payot ; 24 Heures, 1991
  • The Land of Sherpas, London, Hodder & Stoughton, 1955
  • Ti-Puss, éd. originale en anglais, London, W. Heinemann, 1951 ; édition française, Renens/Lausanne, La Tramontane, 1979
  • La voie cruelle, éd. originale en anglais, London, W, Heinemann, 1947 ; édition française, Genève, Ed. Jeheber, 1952
  • La vagabonde des mers, éd. originale en anglais, London, W, Heinemann, 1942, édition française, Paris, Payot & Rivages, 1991
  • Croisières et caravanes, éd. originale en anglais, London, JM Dent and Sons, 1942 ; édition française, Paris, Seuil, 1951
  • Oasis interdites. De Pékin au Cachemire, Paris, Grasset, 1937
  • Des Monts célestes aux sables rouges, Ed. Grasset, 1934
  • Parmi la jeunesse russe, Paris, Fasquelle Ed., 1932

Découvrez et empruntez les oeuvres d'Ella Maillart disponibles à la Médiathèque Valais

Découvrez et empruntez ce que la Médiathèque Valais possède en lien avec cette auteure

Sources


Outils personnels
Autres langues