Documents numérisés/Digitalisierte Dokumente

De Wikivalais

Sommaire


La Bibliothèque nationale développe l’accès en ligne aux archives de la presse suisse

e-newspaperarchives.ch succède à Presse suisse en ligne, qui avait été créée en 2011 par la Bibliothèque nationale suisse (BN) et la Médiathèque Valais, à l'occasion de la mise en ligne du Confédéré.


Cette réalisation répondait à une demande des institutions désireuses de numériser leurs journaux : mutualiser les moyens et mettre en place une infrastructure centrale de présentation et d'accès à la presse suisse numérisée. Rapidement, de nouveaux partenaires cantonaux ont intégré leurs collections à cette plateforme : en 2012, St Gall et les Grisons, suivis en 2014 par Neuchâtel (La Chaux-de-Fonds), puis en 2015 par Zoug et Fribourg, Thurgovie en 2016.


En 2017 les partenaires (et partenaires potentiels) de la plateforme ont pris quelques décisions importantes pour son avenir : améliorer la qualité des collections présentées en passant peu à peu à un niveau de segmentation supérieur, celui de l’article,

  • offrir au public la possibilité de corriger les textes mal transcrits par les processus de reconnaissance automatique de caractères,
  • offrir des possibilités de recherches et d’utilisation des résultats plus larges,
  • offrir des métadonnées qui suivent des standards internationaux (METS / ALTO) et qui permettent une collaboration avec le monde scientifique.


La mise en œuvre de ces décisions a entraîné une migration sur un nouveau logiciel et abouti à la création en 2018 de e-newspaperarchives.ch.


Que trouve-t-on sur http://www.e-newspaperarchives.ch ?

Tous les journaux qui étaient présentés sur Presse suisse en ligne se trouvent sur e-newspaperarchives.ch. Ils ont été migrés sans modification de leur niveau de segmentation, un upgrade au niveau de l’article étant prévu dans une étape ultérieure pour les titres que les partenaires cantonaux désigneront.

Les nouvelles collections sont intégrées au fur et à mesure de leur préparation. Tous les titres qui entrent sur la plateforme sont traités selon les nouvelles normes, c’est-à-dire segmentés au niveau de l’article.


MVSi2 (discussion) 23 août 2018 à 15:29 (CEST)

Nouveau portail de la Collection des sources du droit suisse (SDS online)

Le nouveau portail (XML/TEI) de la Collection des sources du droit suisse est désormais disponible avec des documents édités numériquement pour la recherche. En plus de la recherche plein texte, différentes fonctions de recherche sont disponibles, y compris la recherche de personnes, de lieux, d’organisations et de concepts (mots-clés/lemmes).

Pour plus d'information, voire le billet de Pascale Sutter sur le site Infoclio.


MVSi2 (discussion) 24 août 2018 à 09:10 (CEST)


Historische Zeitungen, Zeitschriften, Bücher und Karten aus Bern : eine Million Seiten digitalisiert

Seit 2001 digitalisiert die Universitätsbibliothek Bern historische Zeitungen, Zeitschriften, Bücher und Karten aus Bern oder mit Bezug zu Bern. Nun ist die millionste Seite online frei zugänglich : http://www.digibern.ch/


Die Universitätsbibliothek Bern (UB Bern) will Forschenden und interessierten Laien möglichst unkompliziert, rasch und unentgeltlich Zugriff auf historische Bücher, Zeitungen, Zeitschriften oder Karten bieten. Die digitalisierten Dokumente ermöglichen eine Volltextsuche einerseits und andererseits die Möglichkeit, die historischen Schriften elektronisch durchzublättern und mit Zoomfunktionen im Detail zu studieren.


Digitalisiert werden zum einen Bernensia, also Schriften aus und über Bern; etwa die Berner Adressbücher von 1795–1900, Zeitungen wie die Gazette de Berne oder das Intelligenzblatt von und für die Stadt Bern, Buchreihen wie Die Bauernhäuser des Kantons Bern oder Zeitschriften wie der Bärenspiegel oder das Bernisches Freytags-Blätlein.

Digitalisiert werden zum anderen aber auch wichtige Sammlungen aus den Beständen der Universitätsbibliothek: Die Sammlung Ryhiner mit 16'000 historischen Landkarten, das russische Schrifttum im Schweizer Exil oder historische Bücher, die zwischen dem 15. und dem 19. Jahrhundert im Kanton Bern gedruckt wurden.


Für ihre Digitalisierungsprojekte arbeitet die UB Bern seit 2008 bei den nationalen Plattformen www.e-rara.ch und www.e-periodica.ch mit. 2015 gründete die UB Bern zusammen mit Zeitungsverlagen einen Verein, der die Berner Tageszeitungen des 19. und 20. Jahrhunderts digitalisiert und frei zugänglich macht.


Kontakt:

Christian Lüthi, Leiter Abt. Ressourcen und Verantwortlicher für DigiBern

Universitätsbibliothek Bern

Hochschulstrasse 6

3012 Bern

Tel. 031 631 92 03

E-Mail christian.luethi[at]ub.unibe.ch


MVSi2 (discussion) 21 septembre 2017 à 13:51 (CEST)


e-rara.ch se dote de la recherche en texte intégral. Introduction de la reconnaissance optique de caractères (OCR) pour une sélection de documents parus à partir de 1830

Dans le cadre du projet pilote e-rara.ch: réutilisation pour la recherche – vers le texte intégral (en abrégé: e-rara.ch: texte intégral), la plateforme e-rara.ch a été enrichie de fonctionnalités liées à la reconnaissance de texte. Il est désormais possible d’effectuer une recherche en texte intégral dans un certain nombre de documents disponibles sur e-rara.ch.


L'extension technique de la plate-forme a été au cœur de ce projet et les actions suivantes ont été réalisées:

  • Intégration du logiciel d’OCR ABBYY Fine Reader au système existant
  • Mise en place de l’OCR pour les imprimés publiés à partir de 1830 en privilégiant les polices Antiqua. La production industrielle des imprimés ayant commencé vers 1830, la reconnaissance optique des documents imprimés en caractères Antiqua permet généralement d’obtenir des textes reconnus de très bonne qualité. La recherche peut s’effectuer soit dans le texte intégral des imprimés numérisés disponibles sur la plateforme, soit dans les fichiers pdf prêts pour le téléchargement:
  • Enrichissement du portail e-rara.ch avec des fonctionnalités d’affichage et de recherche pour le texte intégral.


e-rara.ch continuera à travailler avec la reconnaissance optique de caractères après l'achèvement du projet. Les thèmes suivants seront abordés:

  • Examen d’outils et de méthodes OCR innovants en vue d’améliorer encore la qualité de texte intégral.
  • Mise à disposition du texte intégral obtenu par OCR pour sa leur réutilisation par les chercheurs en humanités digitales.
  • Extension de la reconnaissance de texte à d’autres ressources de la plateforme e-rara.ch


Financement du projet par swissuniversities

e-rara.ch: texte intégral a été subventionné par swissuniversities dans le cadre du programme «Information scientifique: accès, traitement et sauvegarde». Les institutions qui assurent l’exploitation d’e-rara.ch ont participé au projet: la Bibliothèque de Genève, l’ETH-Bibliothek, l’Universitätsbibliothek Basel, l’Universitätsbibliothek Bern et la Zentralbibliothek Zürich. La thématique abordée est étroitement liée à celle du projet e-manuscripta.ch: texte intégral, également financé par swissuniversities. Bien que centré sur la transcription de manuscrits, celui-ci poursuit la même stratégie générale visant à la réutilisation des documents en mode texte par les scientifiques.


A propos d’e-rara.ch

e-rara.ch numérise les imprimés dans le domaine public du 15e au 20e siècle issue des bibliothèques suisses, et rend les exemplaires numérisés disponibles en ligne. Dix-huit institutions à travers la Suisse contribuent avec leurs fonds à l'expansion permanente de la plateforme.


Pour contacter la direction du projet e-rara.ch:

ETH Library

Claudia Lienhard

Innovation and Project Development

claudia.lienhard[at]library.ethz.ch

0041 44 633 81 90


Pour contacter la coordination de la plate-forme e-rara.ch

ETH Library

Dr. Meda Hotea

Customer Services, Rare Books and Maps

meda.hotea[at]library.ethz.ch

0041 44 632 93 07


MVSi2 (discussion) 21 septembre 2017 à 13:45 (CEST)

Inventaires d'archives mis en ligne / SIAr (Neuchâtel)

Dans le cadre de la Journée suisse et internationale des archives, le 9 juin prochain, le Service intercommunal d'archivage va inaugurer l'accès en ligne aux inventaires d'archives communales neuchâteloises dont il s'occupe.


Dans un premier temps, cet accès sera réservé aux inventaires des communes suivantes : Corcelles-Cormondrèche, Cornaux et Val-de-Ruz, mais le but est d'y publier à terme les inventaires de l'ensemble des communes membres.


Lien vers le communiqué de presse


Pour plus d'information:

Service intercommunal d'archivage (SIAr) (www.siar.ch)

c/o Commune de Corcelles-Cormondrèche

Rue de la Croix 7, CH-2035 Corcelles, Suisse

T +41 21 510 21 81


Portail de publication en ligne des inventaires


MVSi2 (discussion) 21 juin 2017 à 11:05 (CEST)


Mille biographies de musiciens de jazz suisses en ligne

La Phonothèque nationale suisse publie sur son site la collection biographique du jazz suisse rédigée par Bruno Spoerri.


Les passionnés de jazz pourront trouver plus de mille biographies de musiciens de jazz suisses sur le site http://www.fonoteca.ch. Chaque fiche biographique met en lien les documents sonores archivés à la Phonothèque. Le contenu sera progressivement complété et mis à jour.


Bruno Spoerri et ses collaborateurs ont écrit en 2005 une encyclopédie du jazz en Suisse, intitulée Jazz in der Schweiz: Geschichte und Geschichten. A la même période est née une collection de biographies recensant les musiciens de jazz du passé et ceux en activité. Bruno Spoerri a mis à disposition de la Phonothèque les fruits de son travail, à savoir un instrument de recherche à l’intention des musicologues, des musiciens, des chercheurs, des mélomanes et des passionnés de jazz.


Archives sonores de la Confédération

La Phonothèque nationale suisse est la gardienne des archives sonores de la Confédération ; elle est rattachée à la Bibliothèque nationale suisse. Elle s’occupe de préserver le patrimoine sonore de notre pays et contribue ainsi à notre identité culturelle. La collection de la Phonothèque est accessible dans toute la Suisse grâce à plus de 55 stations audiovisuelles déposées auprès de nos institutions partenaires, notamment les bibliothèques cantonales et universitaires. Pour toute communication/correction : fnoffice@nb.admin.ch


Informations complémentaires : Pio Pellizzari, Responsable Phonothèque nationale suisse, 058 465 75 10, Pio.Pellizzari[at]nb.admin.ch


MVSi2 (discussion) 17 mai 2017 à 09:18 (CEST)


Les 182 registres de l’Eglise protestante ont été numérisés et mis en ligne

La Genève de Calvin s'exporte sur le Net!


Ils sont vaillants, capables de surmonter les siècles et les multiples séances de consultation. Mais les registres de l’Église protestante de Genève, dont les premiers datent du XVIe siècle, ne sont pas éternels. Alors pour protéger ce patrimoine unique, les archives d’État ont conduit une opération d’envergure pour numériser l’intégralité des 182 registres. Elle s’est terminée il y a quelques mois, et les ouvrages sont désormais passés de la page papier à la page Internet.


Les archives de l’Église regroupent d’une part les registres du Consistoire, organe composé de magistrats, d’anciens et de pasteurs qui surveille et sanctionne tout comportement contraire aux bonnes mœurs. D’autre part, elles incluent les délibérations de la Compagnie des pasteurs. Composée par les pasteurs de la ville et de la campagne, la Compagnie gère le culte, se charge de l’organisation de l’église et de l’enseignement religieux, entre autres. Dans ces registres, on parle donc d’adultère, de répression de la mendicité, de danses, de chansons, de guérisseurs, de devins et de jeux. «C’est un patrimoine unique en Europe, tout a été conservé depuis 1542, il n’y a que Nîmes qui possède de telles archives ecclésiastiques», indique Anouk Dunant Gonzenbach, archiviste.


Et de préciser: « Ces documents appartiennent à l’Église protestante de Genève (EPG) mais sont en dépôt aux archives d’État. Fin 2011, l’EPG s’est inquiétée de leur état car ils n’avaient jamais été restaurés et se dégradaient. Elle crée alors une association pour lever des fonds privés afin de permettre leur restauration et leur numérisation ». Des milliers d'heures de travail ont ainsi pu être rémunérées. L’opération de numérisation est confiée à des spécialistes en Thurgovie. « C’était vraiment stressant de voir partir les camionnettes avec les registres, j’avais demandé qu’il y ait deux chauffeurs pour que les ouvrages soient en permanence surveillés! raconte l'archiviste. Ça peut prêter à sourire mais c’est un patrimoine unique ».


Quant au travail de restauration, il est effectué par des restaurateurs mandatés et a lieu dans l'atelier des Archives d’État. Les tranches sont redressées, les pages trouées sont colmatées, les couvertures sont consolidées. Ce délicat travail doit en plus répondre à une exigence: toute restauration doit être réversible. « Si dans quinze ans on s’aperçoit que telle réparation endommage le registre et a fait des dégâts, elle doit pouvoir être ôtée… » La moitié des registres attend encore de passer sur le billard. En revanche, la numérisation est, elle, terminée: 55 000 images au total!


Les registres sont désormais pérennisés, protégés (ils dorment à l’abri en sous-sols et ne sont plus consultables) et accessibles au monde entier via Internet. « Ils sont super consultés! Surtout aux États-Unis où l’intérêt pour ces documents est vraiment important, la volonté de remonter aux sources du calvinisme est forte, en raison du développement de branches protestantes, comme les pentecôtistes ».


Les archives de l’Église ne sont pas les seules à devenir pérennes grâce à la technologie. Les registres du Petit Conseil, jusqu’en 1840, ont été numérisés il y a cinq ans, tout comme les répertoires de l’état civil. (TDG)


MVSi2 (discussion) 19 mai 2017 à 10:42 (CEST)


Webserie und Buch zur Geschichte des Zivildienstes

Zu seinem 20-jährigen Bestehen hat der Zivildienst eine Serie von Jubiläumsgeschichten lanciert. Das Buch « 20 Jahre Zivildienst in Geschichten » will einen Anstoss geben, sich auch wissenschaftlich mit dieser weitgehend unerforschten Form der Dienstpflicht zu beschäftigen.


Das Buch beruht auf einer Webserie, die neben Erlebnisberichten von Zivis und Rückblicken von langjährigen Einsatzbetrieben auch Analysen von Historikerinnen und Historikern beinhaltet. In Buchform und digital verfügbar sind u.a. folgende Beiträge:


Weitere Beiträge und Informationen sind auf der Webseite des Zivildienstes verfügbar.


Organe d’exécution du service civil (ZIVI) : « Vingt ans de service civil en histoires» , Bern 2017.


MVSi2 (discussion) 19 mai 2017 à 10:53 (CEST)


Le manuscrit des 6 âges du monde numérisé et mis en ligne

Les Archives de L’État du Valais et e-codices font part de la numérisation et de la mise en ligne dans la bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse du fameux manuscrit du XIVe siècle intitulé Les six âges du monde (S 109).


Réalisé en France à la fin du XIVe siècle ou au tout début du XVe siècle, le manuscrit des Six âges du monde apparaît dès la fin du Moyen Age dans l’une des plus importantes bibliothèques valaisannes, celle de la famille Supersaxo, conservée aujourd’hui à la Médiathèque Valais-Sion et (pour ce manuscrit) aux Archives de L’État du Valais à Sion.

Cet ouvrage est remarquable à plus d’un titre. D’une part, il se présente sous le format peu usité du rouleau, format réservé, entre autres, au genre de la chronique universelle auquel il appartient. D’autre part, il est traversé, tout au long de ses huit mètres, par un arbre généalogique complexe rendant compte de la succession d’Adam à la Nativité du Christ. Accompagnant cet imposant dispositif graphique, de nombreux dessins, que le style rapproche d’œuvres parisiennes, ornent ses colonnes. De plus, cet exemplaire n’est pas unique, puisque la Bibliothèque municipale de Reims possède un rouleau semblable (ms. 61), illustré certainement par le même maître.


Le manuscrit est visible, ainsi que sa description codicologique, à l'adresse http://www.e-codices.unifr.ch/fr/description/aev/S-0109/Escher


MVSi2 (discussion) 26 avril 2017 à 14:33 (CEST)


Zürcher Gesetzessammlung seit 1803 online

Das aufwändige Suchen in gedruckten Gesetzesbänden ist vorbei: Das Staatsarchiv macht sämtliche Zürcher Erlasse seit 1803 im Volltext online zugänglich : http://www.archives-quickaccess.ch/search/stazh/os


Seit 1999 publiziert die Staatskanzlei das im Kanton Zürich gültige Recht nicht mehr nur in Buchform, sondern auch im Internet. Wer hingegen nach einem älteren Erlass suchte, musste bislang die gedruckten Bände der «Offiziellen Sammlung» (OS) zu Rate ziehen – was selbst für Experten nicht immer einfach war. Ab sofort stehen nun aber auch diese im Internet zur Verfügung: Das Staatsarchiv hat die knapp 10’000 Rechtstexte aus der Zeit von 1803 bis 1998 digitalisiert und im Volltext online gestellt. Auf diese Weise lässt sich die zürcherische Gesetzgebung bequem bis in die Zeit Napoleons zurückverfolgen. Der französische Feldherr hatte den Zürchern 1803 die erste Verfassung diktiert und damit den Grundstein für die bis heute fortgeführte Gesetzessammlung gelegt.


Über die vergangenen 200 Jahre ist die Sammlung nicht nur äusserlich modernisiert worden, auch inhaltlich hat jede Epoche ihre Spuren hinterlassen. Auf die Flut neuer Regelungen der napoleonischen Ära folgte ab 1814 eine Zeit, in der die politisch Verantwortlichen sich stärker rückwärts orientierten. Wieder fortschrittlicher war die liberale Verfassung von 1831: Sie schrieb Volkssouveränität, Gewaltenteilung und Rechtsgleichheit aller männlichen Bürger als oberste Staatsprinzipien fest. Grundrechte wie Glaubensfreiheit, Pressefreiheit, Handels- und Gewerbefreiheit setzten sich dauerhaft durch. Mit der neuen Verfassung von 1869 erhielten die Zürcher ausserdem die Möglichkeit, Initiativen zu lancieren und über jedes Gesetz abzustimmen. Danach fand erst zu Beginn des 21. Jahrhunderts wieder eine Totalrevision der Kantonsverfassung statt.


MVSi2 (discussion) 24 mars 2017 à 10:42 (CET)


Energieregime in der Schweiz seit 1800 online

Patrick Kupper und Irene Pallua (beide Innsbruck) haben eine Energiegeschichte der Schweiz geschrieben. Die Studie Energieregime in der Schweiz seit 1800 ist in Open Access verfügbar!


Zusammenfassung der Studie


Ausgehend von der Feststellung, dass sich das schweizerische Energiesystem über die letzten gut 200 Jahre grundlegend geändert hat, fokussiert die Untersuchung auf das Entstehen und die Verfestigung neuer Energieregime seit 1800. Prägend für ein Energieregime sind der Zugriff auf bestimmte Energieträger und Technologien sowie der Aufbau spezifischer Infrastrukturen. Diese materiellen Komponenten werden in der Gesellschaft durch Normen und Werte institutionell verankert. Dabei löst ein Regime ein vorhergehendes nicht einfach ab, sondern überformt dieses, sodass sich die jeweilige Gegenwart als ein Profil energiehistorischer Schichten präsentiert.


In chronologischer Anordnung lassen sich für die Schweiz folgende sechs Energieregime identifizieren:

1) das traditionelle Energieregime, das auf Wasserkraft, Brennholz und Muskelkraft fusste

2) das Kohleregime, das mit der Eisenbahn Einzug in der Schweiz hielt und mit dem eine starke Importabhängigkeit einherging

3) das Wasserkraftregime, welches hohe Investitionen und vernetzte Infrastrukturen erforderte und welches die Gesellschaft des 20. Jahrhunderts tief prägte

4) das Erdölregime, dessen Aufstieg mit der Automobilisierung der 1920er Jahre begann und zu dessen Höhepunkt um 1970 der Bruttoenergieverbrauch fast zu vier Fünfteln mit Erdöl bestritten wurde

5) das Atomenergieregime, das seit 1945 die Energiediskussionen beherrschte, zunächst alle bestehenden und zukünftigen Energieprobleme zu lösen versprach und sich letztlich in einer Reihe umstrittener Atomkraftwerke materialisierte

6) ein vorerst letztes, das in den 1970er Jahren auf den Weg gebracht wurde und auf eine Diversifizierung der Energieversorgung sowie auf einen Umbau in Richtung nachhaltiger Entwicklung abzielte, sich bislang aber erst in Ansätzen ausbilden konnte.


Die Untersuchung wurde im Auftrag des Bundesamts für Energie BFE verfasst.


Kupper, Patrick; Pallua, Irene: Energieregime in der Schweiz seit 1800, Bundesamt für Energie BFE, 11.07.2016, verfügbar online https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/45346.pdf.


MVSi2 (discussion) 24 mars 2017 à 10:40 (CET)


Bibliothèque numérique / Photobooks Elysée

Fidèle à ses missions de transmission, de recherche et de conservation, le Musée de l’Elysée a entrepris à l’automne 2014 un projet d’envergure : la numérisation de sa bibliothèque.


Riche de plus de 20'000 ouvrages, la bibliothèque du musée s’est constituée depuis maintenant trente ans autour d’un ensemble singulier qui retrace l’histoire de la photographie à travers des éditions rares, uniques ou aujourd’hui épuisées. Elle a bénéficié des recherches menées pour ses projets d’expositions et de l’acquisition de collections particulières. A ce titre, la collection Schifferli a permis d’enrichir en 2014 la bibliothèque du musée d’environ 5000 ouvrages du XXe siècle, principalement des éditions datant des années 1950 à 2000.


La numérisation de ce patrimoine exceptionnel a pu être mis en place grâce à l’acquisition d’un scanner automatique capable de numériser jusqu’à 1500 pages à l’heure. En collaboration avec le Laboratoire des Humanités digitales de l’EPFL, le musée présente la première version de cette plateforme de consultation. Rassemblant pour le moment près de 1600 ouvrages, elle permet à la fois une recherche dans les métadonnées et dans les textes.


Le projet continue, et complétera chaque année cette bibliothèque numérique, disponible à l'adresse http://photobookselysee.ch/


MVSi2 (discussion) 22 février 2017 à 10:41 (CET)


Les inventaires et le guide des fonds des Archives fédérales sont en ligne

Les Archives fédérales suisses ont publié en intégralité leurs inventaires et le guide des fonds sur le Portail européen des Archives (Archives Portal Europe – APE). Plus de 3.5 millions de dossiers ont rejoint les quelques 250 millions d’unités qu’héberge le portail européen !


APE met à disposition du public les métadonnées et données de plusieurs centaines de services d'archives provenant de plus d'une trentaine de pays d'Europe. Ce portail offre un accès unifié aux données des diverses institutions archivistiques européennes tout en proposant des recherches sélectives et ciblées sur des institutions ou des régions géographiques.


Les Archives fédérales suisses assurent le rôle de coordinateur (Country Manager) pour la Suisse dans APE. Elles promeuvent le portail européen en Suisse et soutiennent toute institution souhaitant participer et publier ses données.


Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur notre site à l'adresse: https://www.bar.admin.ch/bar/fr/home/prestations-publications/services/portail-europeen-des-archives.html


MVSi2 (discussion) 24 novembre 2016 à 15:18 (CET)

Codexplo 2.0: Nouvel outil de recherche dans les grands commentaires d'articles du CC et du CO

Quel étudiant, praticien, ou bibliothécaire en droit n'a jamais rêvé d'un outil facilitant la recherche des articles dans les grands commentaires du CC (Code civil) et du CO (Code des obligations) ?


Avec la mise en ligne de Codexplo 2.0, l'Association des bibliothèques juridiques suisses (ABJS) a le plaisir de vous annoncer que ce rêve est désormais une réalité et que l’identification rapide des volumes des commentaires bernois, bâlois, zurichois et romand commentant un article donné est désormais un jeu d’enfant !


La recherche d’un article effectuée, les résultats sont affichés par collection puis par date de publication et précédés par un lien à l’article de loi recherché. Pour chaque résultat, un lien est fait vers les notices bibliographiques correspondantes dans le méta-catalogue jusbib, permettant de repérer les exemplaires disponibles dans toutes les bibliothèques juridiques suisses.


L’interface existe à ce jour en français uniquement, mais sera développée en allemand et en italien d’ici à la fin de l'année 2016.


Conçu initialement à la bibliothèque de droit de l’Université de Genève, Codexplo a été développé par une équipe de projet composée de Dimitri Donzé (Bibliothèque Uni Mail, Université de Genève), Michele Baccherassi (Institut suisse de droit comparé, Bibliothèque de l’Office fédéral de la justice), Boris Beer (Institut suisse de droit comparé) et Christelle Weibel (Tribunal administratif fédéral).


Découvrir Codexplo: http://www.codexplo.ch


MVSi2 (discussion) 21 octobre 2016 à 14:53 (CEST)


Swiss music archives

Der Verein Swiss Music Archives (SMA) sammelt, dokumentiert und präsentiert in Zusammenarbeit mit dem Schweizerischen Sozialarchiv Quellenmaterialien und Fachliteratur zur Geschichte populärer Musik in der Schweiz.


SMA interessiert sich für alle Zeugnisse aus dem Kontext populärer Musik wie z.B. Fanzines, Plakate, Flyer, Tonträger oder Nachlässe von Musikern und Musikerinnen. Ein weiteres Ziel besteht darin, bestehende Sammlungen zu vernetzen und neue Bestände der Öffentlichkeit zugänglich zu machen.


Die neue Webseite (https://swissmusicarchives.ch/de/) startet mit der Präsentation einer digitalen Plakatedition mit einem Schwerpunkt zur Rockmusik der 1960er und 1970er Jahre.


Mit der Lancierung des Swiss Music Archives ist auch die Veranstaltungsreihe 2016 des Schweizerischen Sozialarchivs verbunden. Die Reihe besteht aus drei Veranstaltungen, an denen neben den Gesprächen auch die Popmusik selber eine zentrale Rolle spielt:


Musik sammeln

Passionierte Sammler und hochspezialisierte Expertinnen diskutierten das Sammeln und präsentieren Schätze aus ihren Privatarchiven.

Podium: Silvia Moresi, Christian Schorno, Sam Mumenthaler und Felix Aeppli

Moderation: Erich Keller.

Show: Musikraten mit Christian Schorno

7. Oktober, 20 Uhr, Schweizerisches Sozialarchiv Zürich


Popmusik, Archiv und Recht

Welche öffentlichen Archive in der Schweiz sammeln popmusikalisches Kulturgut? Wem gehört eigentlich die Musik in den Archiven? Ist das Copyright noch zeitgemäss?

Podium: Monika Dommann, Emanuel Meyer, Pio Pellizzari und Lorenz Haas

Moderation: Christoph Stuehn

Show: Präsentation Montreux Jazz Archiv

2. November, 20 Uhr, Photobastei Zürich


Musik erforschen

Wie Musik erforschen? Und: Was ist überhaupt Musik, was ist Sound? Mit welchen Diskursen verknüpft sich Musik, wenn sie populär wird? Es ist Zeit, dass sich die Geschichtswissenschaften mit Musik befassen.

Podium: Anna-Katharina Höpflinger, Niklaus Ingold, Katharina Böhmer und Christa Helbling

Moderation: Martin Lengwiler

Show: Malmzeit

16. November, 20 Uhr, Photobastei, Zürich


MVSi2 (discussion) 23 septembre 2016 à 11:37 (CEST)


Der 3D-Atlas der Schweiz online

Die ETH Zürich stellt den 3D-Atlas der Schweiz online und kostenlos zur Verfügung!


Seit der «Atlas der Schweiz» im Jahr 1965 erstmals in gedruckter Form erschienen ist, hat sich viel getan. Die Forschung hat Wissen kräftig vermehrt, die Statistik hat Datenberge angehäuft, der Mensch hat die Technik in allen Belangen vorwärtsgetrieben. Das merkt man auch dem «Atlas der Schweiz» an: Ab Frühsommer 2016 wird diese umfangreiche und mehrfach preisgekrönte Sammlung spezieller Themenkarten über die Schweiz erstmals kostenlos im Internet veröffentlicht. Die Zeit des Papiers oder der Silberscheiben ist damit auch für dieses Atlaswerk vorbei. Die Daten müssen dabei nicht auf dem eignen PC installiert werden, sondern können mit Hilfe einer App – einem Miniprogramm, das beim Anzeigen der Daten hilft – bequem abgerufen werden.


Mehr Informationen


MVSi2 (discussion) 23 juin 2016 à 15:05 (CEST)


Les comptes de l'Etat et le budget de la Conféderation de 1848 à 2003 en ligne

Les comptes et le budget de la Confédération pour les années 1848 à 2003 ont été mis en ligne à l'occasion de la conférence Opendata.ch.


Dans les comptes de l’Etat, le Conseil fédéral présente les recettes de l’administration fédérale durant l’exercice précédent et rend compte des dépenses. L’administration fédérale des finances (AFF) consolide les comptes annuels des départements et des offices et en tire le rapport pour les comptes. Ce dernier est approuvé par le Conseil fédéral, et est adressé sous forme imprimée au Parlement, qui en prend acte.

Le Conseil fédéral présente également à l’Assemblée fédérale le budget de l’année suivante, préparé lui aussi par l’AFF. En l’adoptant le Parlement autorise les charges prévues et les dépenses générales en même temps qu’il prend connaissance des rendements et recettes escomptés.


Des données complémentaires et les comptes de l’Etat actuel peuvent être trouvés sur la page Internet de l’AFF : http://www.efv.admin.ch/f.


MVSi2 (discussion) 23 juin 2016 à 15:13 (CEST)


Mise en ligne de répertoires patronymiques de l'ancien évêché de Bâle

Les Archives de l’ancien Évêché de Bâle ont mis en ligne des répertoires décrivant quantité de dossiers patronymiques (6 mètres linéaires au total), et qui concernent des dispenses matrimoniales, des affaires judiciaires ou de succession. Leur utilité apparaît comme évidente pour le généalogiste, mais les dossiers de succession (B 188) et les testaments (B 285), qui touchent souvent des personnes liées à la Cour et à l’administration de l’Évêché (des laquais aux plus hauts officiers), éclairent aussi la vie matérielle, et parfois culturelle, des petites gens comme des élites.


Si l'accès à ces répertoires s'opère par la consultation Internet de notre base de données Query (https://archives-aaeb.jura.ch/suchinfo.aspx), une simple requête dans un moteur de recherche non spécialisé peut également y mener, améliorant ainsi la visibilité de nos Archives, et nous donnant l'espoir de les faire découvrir à des chercheurs nouveaux. Ainsi apparaissent, au hasard, des A(u)bry, Bourquin, Camus, Enderlin, Froidevaux, Girod, Jaquet, Kauffmann, Meier, Metzger, Noirat, Pic, Queloz, Saunier, Schmidlin, Stöcklin, Tendon, Vallat, Voirol, Wunderlin, etc.

À l'avenir, l'outil se développera par l'intégration des répertoires existants non encore traités des appels de la Cour de justice (Cod. 268 à 297, 1705 à 1753), ceux des dispenses matrimoniales (A 85/114 et 115, 1622 à 1702) et ceux d'autres séries du fonds des Codices, qui augmenteront encore considérablement la taille du corpus à disposition des chercheurs.


Lettre d'information (PDF)


MVSi2 (discussion) 22 juin 2016 à 11:13 (CEST)


E-Periodica, la nouvelle plateforme qui remplace désormais retro.seals.ch

E-Periodica est la nouvelle plateforme de l'ETH-Bibliothek pour les revues suisses numérisées et remplace la plateforme précédente retro.seals.ch. Elle permet d'accéder librement à plus de 400 revues en texte intégral. Elles couvrent la période allant du 18ème siècle jusqu'à nos jours et une multitude de disciplines, à savoir les sciences naturelles, l'ingénierie, l'architecture, l'art, l'histoire, la géographie et les religions. L'offre est enrichie en permanence.


La plateforme se distingue par les caractéristiques suivantes :

  • Aperçu visuel rapide grâce à des vignettes
  • Recherche plein texte (même pour les caractères Gothique)
  • Affichage des résultats en vue fractionnée qui associe liste des résultats et images de prévisualisation
  • Zoom continu jusqu'à la trame d'impression
  • Accès structuré grâce à des tables des matières saisies manuellement


Les articles de revue sont disponibles en téléchargement au format PDF et peuvent être partagés via les réseaux sociaux. La plateforme E-Periodica peut également être utilisée sur des terminaux mobiles. Grâce à l'accessibilité, les articles peuvent même être lus par synthèse vocale.


MVSi2 (discussion) 22 avril 2016 à 09:26 (CEST)


Les Archives cantonales jurassiennes ont numérisé 3'100 photographies des Franches-Montagnes

Les Archives cantonales jurassiennes (ArCJ) vous invitent à consulter une collection photographique passionnante : 3'100 photographies des Franches-Montagnes prises durant les 30 premières années du XXe siècle sont désormais en ligne sur la plateforme participative Wikimedia. Si vous avez des connaissances sur cette période et cette région, vous pouvez participer à leur identification. Lien : Voir la collection sur Wikimedia


Eugène Cattin, facteur aux Bois au début du XXe siècle, avait la photographie comme passion. Des années 1900 à 1930, il a réalisé des prises de vues de l’ensemble des Franches-Montagnes, ce qui constitue un fonds de 3'100 photographies sur plaque de verre. Cet ensemble est d’une grande cohérence : un seul photographe, pendant 30 ans, se concentre sur sa région. Tout le quotidien des Franches-Montagnes (paysages, maisons, personnages, chevaux… ) s’y trouve, avec principalement des photographies prises en extérieur, à la lumière naturelle. C’est donc un fonds patrimonial important, qui permet de suivre l’évolution d’un photographe, ainsi que les changements dans la population, tels que la mécanisation, les modes vestimentaires, la façon de poser, l’importance accordée aux femmes et aux enfants. Cette collection a été numérisée en haute définition (1200 dpi) par les ArCJ. Elle est maintenant à la disposition du public sur Wikimedia Commons. Cela permet aux ArCJ de satisfaire aux exigences sur la diffusion de données libres et ouvertes (opendata) en utilisant les licences Creative Commons et des formats de diffusion adéquats. L’ensemble des 3’100 photographies est maintenant disponible en ligne dans une qualité de consultation et d’utilisation optimales.


En tant que plateforme collaborative, Wikimedia permet à tout un chacun d’apporter sa contribution en fournissant des informations sur les lieux des prises de vues, les dates ou même les personnes photographiées. Les ArCJ souhaitent vivement profiter des connaissances collectives des citoyen·ne·s pour consolider les données de description de ce fonds d’archives. Cette mise en ligne est un projet pilote d’un programme de numérisation de l’Office de la culture appelé à être développé ces prochaines années.


MVSi2 (discussion) 21 mars 2016 à 07:57 (CET)


Les Registres du Conseil de Genève disponible en ligne

Les transcriptions éditées des Registres du Conseil (1409-1536) disponibles en ligne avec OCR


Les Registres du Conseil de Genève, publiés par la Société d'histoire et d'archéologie de Genève, sont désormais consultables sur la base de données des Archives d’état Adhémar (https://ge.ch/arvaegconsult/ws/consaeg/public/FICHE/AEGSearch) . Ces volumes couvrant la période 1409-1536 sont proposés avec reconnaissance optique de caractères (OCR) et recherche plein texte.


Les registres du Conseil sont les registres de procès-verbaux des autorités exécutives et législatives de Genève. Ils sont conservés de 1409 à aujourd’hui (avec une interruption pendant la période française entre 1798 et 1814). Point d’entrée de l’histoire genevoise, ces précieux documents ont été numérisés pour la période 1409-1820. Les images sont ainsi accessibles en ligne et les registres originaux, manuscrits et uniques, sont préservés des manipulations.


MVSi2 (discussion) 23 février 2016 à 16:07 (CET)


Les Living Books about History

infoclio.ch a le plaisir de présenter son nouveau projet: Les Living Books about History.


Les Living Books about History sont une collection d’anthologies numériques sur des thèmes de recherche actuels. Chaque livre contient un essai par les éditrices ou éditeurs ainsi qu’une sélection de textes et de sources. Ces contributions peuvent être des articles, images, vidéos, sites web ou enregistrements, qui existent déjà en libre accès sur internet.


Le projet est une nouvelle forme de publication scientifique qui expérimente les possibilités offertes par le support numérique. Il réactualise le modèle de l’anthologie, en rassemblant virtuellement des articles scientifiques et des sources dignes d’intérêt ou injustement oubliés. Les lectrices et les lecteurs peuvent contribuer aux Living Books about History en suggérant des contributions.


Tous les Living Books about History sont disponibles dans leur langue originale ainsi qu’en anglais.


Le site des Living Books about History


MVSi2 (discussion) 23 février 2016 à 16:05 (CET)


retro.seals.ch: Neue Zeitschriften online

Auf http://retro.seals.ch sind neue Zeitschriften im Volltext online frei zugänglich:

- Cahiers d'histoire du mouvement ouvrier

- Der neue schweizerische Republikaner

- Tätigkeitsbericht / Internationales Komitee vom Roten Kreuz

- Ski : Jahrbuch des Schweizerischen Ski-Verbandes

- Mitteilungen der Naturforschenden Gesellschaft Luzern

- Mitteilungen / Naturforschende Gesellschaft des Kantons Solothurn

- Le rameau de sapin : journal de vulgarisation des sciences naturelles

- Gesnerus: Swiss Journal of the history of medicine and sciences

-Appenzellisches Monatsblatt

- Tugium

- Hefte des Archäologischen Seminars der Universität Bern

- Revue suisse de photographie

- Armee-Logistik

- Schweizer Schule

- Berner Schulblatt


MVSi2 (discussion) 23 février 2016 à 16:16 (CET)


Les Archives audiovisuelles du CICR disponibles en ligne

Le CICR informe de l'ouverture du portail d'Archives audiovisuelles du CICR au public à l'adresse suivante: http://avarchives.icrc.org


Plus de 93 000 photos, environ 1 700 films et vidéos et plus de 1 000 enregistrements audio illustrent 153 ans d'histoire du CICR et de ses activités. La plupart de ces trésors sont consultables et téléchargeables sous réserve du respect des conditions d'utilisation du portail.


MVSi2 (discussion) 23 février 2016 à 16:19 (CET)


La Suisse a un nouveau portail pour l’Open Government Data

Le nouveau portail de la Suisse pour l’Open Government Data (OGD), opendata.swiss, a été mis en ligne. La Confédération, les cantons, les communes et d’autres organisations publient leurs données ouvertes sur cette plateforme administrée par les Archives fédérales et réalisée dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie de libre accès aux données publiques en Suisse pour les années 2014 à 2018.


Sur le nouveau portail OGD opendata.swiss, les autorités suisses publient leurs données en appliquant des conditions d'utilisation communes et uniformes, ce qui n'était pas le cas sur le portail pilote opendata.admin.ch, exploité depuis 2013. Cette approche doit faciliter la réutilisation des données par les acteurs intéressés. La phase pilote a par ailleurs permis d'améliorer le catalogue des données et la fonction de recherche du portail.


De nouveaux fournisseurs de données ont rejoint le portail : les CFF, le canton de Genève, l'office fédéral des routes ainsi que d'autres offices fédéraux. Au total, 17 organisations proposent dorénavant plus de 500 jeux de données traitant de domaines aussi variés que les questions démographiques, la santé, la politique, les transports ou l'environnement. Les organisations qui proposaient déjà leurs données sur opendata.admin.ch sont également présentes sur opendata.swiss. L'offre du portail sera étoffée en continu. Une mesure relevant de la stratégie OGD

opendata.swiss est un jalon de la Stratégie de libre accès aux données publiques en Suisse pour les années 2014 à 2018 (stratégie OGD Suisse), adoptée par le Conseil fédéral en avril 2014. Il s'agit de faire en sorte qu'en Suisse, les données des autorités soient publiées dans un format ouvert et lisible par ordinateur, afin qu'elles puissent être réutilisées librement. La Confédération met à disposition l'infrastructure centralisée pour que les données soient plus faciles à trouver, et publie elle-même les données de ses services administratifs sur opendata.swiss. L'objectif ultime est que le potentiel des données soit mieux exploité.


Pour de plus amples renseignements sur l'OGD en Suisse et sur les organisations participantes : opendata.swiss/about.


Adresse pour l'envoi de questions

Simon Meyer, responsable de la communication

Simon.meyer[at]bar.admin.ch

058 464 00 32


MVSi2 (discussion) 23 février 2016 à 16:01 (CET)


Enregistrements sonores numérisés de la Phonothèque nationale suisse à Lugano

Depuis le 1er janvier 2016, la Phonothèque nationale suisse à Lugano fait partie de la Bibliothèque nationale suisse et de l’Office fédéral de la culture. Le patrimoine culturel sonore de la Suisse est ainsi également conservé de manière durable.


La Fonoteca nazionale svizzera (FN) collectionne, conserve et catalogue les enregistrements sonores qui ont un lien avec la Suisse et les met à la disposition du public. Elle remplit donc pour les documents sonores la tâche légale que la Bibliothèque nationale suisse (BN) assume pour les documents imprimés et électroniques. La FN était déjà auparavant subventionnée par la Confédération via la BN. Réunir les deux institutions permet d’assurer la conservation durable des enregistrements sonores importants pour l’histoire culturelle de la Suisse.


Cinq millions de documents sonores :

La collection de la FN contient quelque 5 millions d’enregistrements. Ces documents sont numérisés et peuvent être consultés à plus de 54 places de travail audiovisuelles publiques réparties dans toute la Suisse. Environ un tiers des documents provient de SUISA, la Société suisse de gestion des droits d’auteurs pour les enregistrements sonores et les œuvres musicales, dont la FN est l’institution de dépôt. La collection met aussi l’accent sur les produits de l’industrie du disque, les documents de la recherche scientifique et les émissions radios de la période 1932 à 1953. Depuis 2008, la FN conserve également les documents sonores des collections de la BN.


D’association à institution fédérale :

La FN a été fondée en 1984 sous forme d’association. En 1987, elle devient fondation de droit privé. Cette fondation sera dissoute suite à l’intégration de la Phonothèque dans l’administration fédérale, décidée par le Conseil fédéral le 28 novembre 2014 avec l’adoption du message culture 2016 à 2020. La FN recevait jusqu’ici des contributions d’exploitation du canton du Tessin (290 000 francs) et de la Ville de Lugano (170 000 francs) en plus de la subvention fédérale de 1,6 million de francs. Le canton et la Ville continueront de verser ces contributions à la FN après l’intégration de cette dernière à la BN.


Filiale de la Bibliothèque nationale au Tessin :

Pour la BN, accueillir la FN signifie avoir désormais une filiale en Suisse italienne. Le siège principal de la BN, qui héberge les Archives littéraires suisses, se trouve à Berne. En Suisse romande, la BN est représentée par le Centre Dürrenmatt Neuchâtel.


MVSi2 (discussion) 20 janvier 2016 à 15:39 (CET)


Documents diplomatiques suisses 1848–1945 – « Retour vers le futur »

Dodis se tourne vers son passé et fait ainsi un grand pas vers le futur. L'ensemble de la première série des Documents diplomatiques suisses (DDS), portant sur la période allant de la fondation de l'État fédéral en 1848 à la fin de la Seconde guerre mondiale en 1945, a été intégrée, indexée et référencée par mots-clefs sur Dodis. Désornais, Dodis couvre 93 années supplémentaires de l'histoire des relations internationales de la Suisse, plus de 7000 documents et presque 8000 personnes.


Une seule et unique base de données

L'ensemble du travail de recherche, que les DDS ont produit sur plus de 40 ans, est désormais regroupé au sein d'une seule et unique base de données. Une consultation sur Dodis permet d'obtenir de manière continue des résultats sur environ 130 ans d'histoire suisse. Vous trouverez désormais également sur dodis.ch, à côté des documents plus récents des années 1970, des trouvailles sur les débuts de l'État fédéral, alors que la Suisse révolutionnaire se trouve sous la pression de ses puissants voisins.


Trouvailles de l'année 1848

Comme trouvaille, on peut citer la réponse cinglante du commissaire fédéral dans les cantons limitrophes de l'Allemagne, Jakob Robert Steiger, au représentant du Grand-duché de Bade. «La Suisse conservera le droit d'asile dans le sens le plus large pour tous les persécutés politiques et ne se laissera pas dicter par un État étranger, la manière dont elle l'exerce» (traduction de l'allemand) signifiait sans équivoque Steiger au diplomate allemand. Celui-ci avait revendiqué des mesures restrictives contre les réfugiés révolutionnaires originaires des États allemands.


Défense d'une politique d'asile libérale

Tandis que la Suisse se dotait d'une constitution moderne et démocratique suite à la victoire des forces libérales dans la Guerre du Sonderbund, les forces révolutionnaires du «Printemps des peuples» étaient violemment réprimées par les régimes conservateurs des pays voisins. Les réfugiés d'Allemagne et d'Italie constituaient pour le nouvel État fédéral l'un des problèmes prioritaires. Comme le montre une lettre de Steiger au Conseil fédéral, la politique d'asile libérale était l'un des domaines où la Confédération défendit sa souveraineté avec vigueur.


«Résolveur» et permalink

La lettre de Steiger a été publiée en 1990 comme document n°4 du volume 1 des DDS. Un «résolveur» permet de retrouver le document dans la base de données à partir du numéro du volume et de celui du document. Il dispose désormais d'un permalink (dodis.ch/41003) et peut être recherché sur la base de données grâce aux index.


MVSi2 (discussion) 24 novembre 2015 à 14:29 (CET)


Les archives photographiques de la bibliothèque de l'ETH en libre accès

Les archives photographiques de l'ETH-Bibliothek ouvrent leur base de données d'images!


250 000 photos numériques sont gratuitement mises à disposition pour téléchargement. Dans la base de données d’images ETH E-Pics Image Archive, les photos numériques sont proposées en plusieurs résolutions: des résolutions web aux hautes résolutions JPG et TIFF. Près de 100 000 photos, dont les droits d'auteur ont déjà été cédés, portent la mention «Domaine public». Elles peuvent être utilisées librement à des fins scientifiques, privées, non commerciales et commerciales. En ce qui concerne les autres 150 000 photos, les droits d'utilisation sont détenus par l'ETH-Bibliothek. Les documents numériques correspondants peuvent être utilisés librement, sous réserve de mention de la source, à des fins scientifiques, privées, non commerciales et commerciales et, si des modifications y sont apportées, ils peuvent être transmis à des tiers dans les mêmes conditions. Les photos sont régies par la licence Creative Commons BY-SA 4.0. Un groupe relativement petit de 50 000 photos supplémentaires est soumis à des droits d'utilisation limités. Ces photos ne peuvent pas être téléchargées librement mais peuvent être commandées gratuitement. Il est uniquement possible de les utiliser dans le cadre strict de l'usage personnel autorisé par la loi. L'utilisation à des fins commerciales requiert le consentement écrit des titulaires des droits d'auteur.


Pour effectuer une recherche ciblée des types de licences, un nouveau filtre «Licence» est disponible dans la base de données d'images.


En modifiant ses conditions d'utilisation, l'ETH-Bibliothek se positionne clairement en faveur de l’Open Data. L’Open Data a pour vocation de rendre accessibles, dans l’intérêt général et dans le respect de la législation en vigueur, des ensembles de données de l'administration et des institutions publiques dans l'intérêt général à des fins d'utilisation, de diffusion et de réutilisation sans restrictions. L'ETH-Bibliothek appartient désormais au cercle croissant des institutions culturelles et éducatives suisses et internationales, qui se sont engagées sur la voie de l’Open Data afin de promouvoir le libre accès à leurs données numérisées.


Vous trouverez des informations supplémentaires dans la base de données d’images ETH E-Pics Image Archive.


Contact

ETH-Bibliothek

Michael Gasser, directeur des archives

michael.gasser[at]library.ethz.ch

044 632 21 82


MVSi2 (discussion) 24 août 2015 à 08:23 (CEST)


Trois journaux historiques en ligne : Le Journal de Genève, la Gazette de Lausanne et Le Nouveau Quotidien

La Bibliothèque Nationale Suisse annonce que Le Journal de Genève, la Gazette de Lausanne et Le Nouveau Quotidien, trois quotidiens dont Le Temps est l'héritier, ont été numérisés et sont accessibles gratuitement sur Internet. Cette initiative représente une source d'informations sans précédent sur la vie économique, politique, culturelle et sociale en Suisse et hors de nos frontières.


Le programme a vu le jour grâce à un partenariat public privé entre le journal Le Temps, Bibliothèque nationale suisse, la Bibliothèque de Genève et la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne. Ce défi n'aurait pas pu être relevé sans l'engagement déterminant de généreux mécènes.


Accès aux journaux


MVSi2 (discussion) 25 juin 2015 à 11:57 (CEST)


Archives de Thomas Mann

La Thomas-Mann-Archiv Online permet de rechercher tous les manuscrits et les articles de presse figurant dans les archives de Thomas Mann. La nouvelle interface web propose entre autres l'accès aux manuscrits, à une vaste collection de correspondances, aux journaux de bord et carnets de note ainsi qu'aux coupures de presse relatives à la vie et à l'œuvre de Thomas Mann parues depuis 1895. Il s'agit, dans ce contexte, de quelque 34 000 documents et plus de 80 000 textes de presse.


Pour des motifs juridiques, les collections numérisées sont exclusivement accessibles dans la salle de lecture des archives Thomas Mann.


La recherche bénéficie directement de la plus-value offerte par cette nouvelle possibilité: les diverses collections de correspondance peuvent, pour la première fois, être mises en réseau puis recherchées selon différents points de vue. Une recherche à travers la multitude de documents de presse fournit rapidement des réponses aux questions sur la réception de l'œuvre. La nouvelle interface web permet d'une part la recherche classique via des mots clés. Des listes complètes d'occurrences peuvent, par ailleurs, être filtrées selon des critères, tels que la période ou la profondeur de description. En tant qu'application web moderne, la Thomas-Mann-Archiv Online s'avère par ailleurs adaptative, s'ajustant à la perfection aux différentes tailles d'écran des tablettes et des smartphones.


La Thomas-Mann-Archiv Online constitue le résultat le plus visible d'un vaste projet de description et de numérisation, financé par le programme d'impulsion 2013/14 de la direction de l’ETH Zurich. La description et la numérisation complète des collections de manuscrits et de coupures de presse ont été réalisées en moins de deux ans. Ce projet a ainsi permis de faciliter l'accès et de sécuriser sur le long terme un patrimoine culturel significatif de la littérature germanophone.


Contact:

ETH-Bibliothek

Thomas-Mann-Archiv der ETH Zürich

044 632 40 45

tma[at]library.ethz.ch

www.tma.ethz.ch


MVSi2 (discussion) 25 juin 2015 à 08:55 (CEST)


E-pics : Das Bildarchiv der ETH-Bibliothek

Das Bildarchiv der ETH-Bibliothek stellt seine digitalisierten Bilder ab sofort – wann immer möglich – kostenfrei zum Herunterladen in Webauflösung sowie als hochaufgelöste JPGs und TIFFs auf ETH E-Pics Bildarchiv Online zur Verfügung. Die Bilder können für wissenschaftliche, private, nicht-kommerzielle und kommerzielle Zwecke frei verwendet werden.

Das Bildarchiv der ETH-Bibliothek besitzt rund 2 Mio. Bilder zu folgenden Themen: • Wissenschafts- und Technikgeschichte der Schweiz und der ETH Zürich • Sammlungen von Porträts, Landschafts-/Ortsansichten und Luftbildern mit Schwerpunkt Schweiz • Fotoarchiv der Swissair • Fotoarchiv der Fotoagentur Comet Photo AG.


La collection d'images en ligne


MVSi2 (discussion) 20 avril 2015 à 09:03 (CEST)


Kunst + Architektur auf retro.seals

Auf retro.seals.ch sind weitere digitalisierte Zeitschriften im Volltext online frei zugänglich:

Kunst + Architektur in der Schweiz = Art + architecture en Suisse = Arte + architettura in Svizzera, 1950-2010


Die von der Gesellschaft für Schweizerische Kunstgeschichte herausgegebene Zeitschrift Kunst + Architektur in der Schweiz legt den Fokus auf das baugeschichtliche Kulturerbe der Schweiz. Sie enthält Artikel aus Kunstwissenschaft, Architekturgeschichte und Kulturgütererhaltung und -dokumentation.


Pour consulter directement les numéros de la revue sur le site retro.seals


MVSi2 (discussion) 20 avril 2015 à 07:46 (CEST)


e-codices : dernière mise en ligne des manuscrits des Archives cantonales vaudoises, de la Korporation Luzern et des Staatsarchiv Solothurn

Three new libraries: Archives cantonales vaudoises, Korporation Luzern, Staatsarchiv Solothurn

More than 90% of all medieval Swiss manuscripts, whose number is estimated to be around 7,500, are held in about twenty larger collections (public collections, ecclesiastical institutions, private collections and antiquarian booksellers). The remaining manuscripts are scattered among other collections which often have different priorities (e.g., archives) or very small collections such as town archives or parish libraries. With this update, we make available manuscripts from three smaller collections and thus provide access to sources that would otherwise remain inaccessible to researchers and the general public.


Pour consulter directement les manuscrits sur le site e-codices


MVSi2 (discussion) 23 mars 2015 à 08:32 (CET)


1000 petits-maîtres suisses en ligne sur Wikimedia Commons

La Bibliothèque nationale suisse met à disposition plus de 1000 tableaux des petits-maîtres suisses sur Wikimedia Commons. Il s'agit de paysages des 18e et 19e siècles. La collection donne un riche aperçu des paysages et de la culture suisses d'antan.


Les petits-maîtres suisses sont des artistes dont la production va du milieu du 18e au milieu du 19e siècle. Avec l'apparition du voyage d'études classique, ils s'étaient mis à illustrer des paysages et des scènes du quotidien typiques au crayon, à l'aquarelle et à l'huile. Ils vendaient les originaux les estampes aux voyageurs. La production des petits-maîtres suisses donne un riche aperçu des paysages et de la culture suisses d'antan.


La Bibliothèque nationale suisse possède depuis 1982 une collection de petits-maîtres suisses. Il s'agit d'un don d'Annemarie Gugelmann, qui avait constitué cette collection avec son frère Rudolf. C'est un des cadeaux les plus précieux que la BN ait jamais reçus. C'est également à l'engagement de la famille Gugelmann qu'on doit la création de la fondation Graphica Helvetica grâce à laquelle la collection continue d'être élargie.


La collection Gugelmann en ligne


MVSi2 (discussion) 22 janvier 2015 à 09:32 (CET)


Caractérisation de la paléodynamique du Rhône en Valais central (Suisse) à l’aide de la tomographie de résistivité électrique. Laetitia Laigre, Emmanuel Reynard, Gilles Arnaud-Fassetta, Ludovic Baron et Damian Glenz. Géomorphologie : relief, processus, environnement, 2012

La tomographie de résistivité électrique (TRE) est une méthode géophysique d’imagerie indirecte qui permet de visualiser l’architecture de sédiments, notamment fluviatiles, en 2D ou en 3D. Des séries de mesures électriques ont été réalisées suivant deux transects perpendiculaires à la vallée du Rhône suisse en amont du Lac Léman (entre Sion et Martigny). Deux espacements inter-électrodes ont été utilisés (1 m et 5 m), ce qui a permis d’obtenir une profondeur d’investigation maximale de 45 m et une résolution d’observation suffisante pour interpréter l’architecture sédimentaire. Différents environnements fluviatiles actuels ont été prospectés (plaine d’inondation proximale, plaine d’inondation distale, zone marécageuse, paléochenaux topographiques). La comparaison des mesures avec les cartes anciennes et des données de carottages a permis de confirmer la fiabilité des tomographies de résistivité électrique sur le secteur étudié et d’établir un référentiel précis de valeurs de résistivités locales. Plusieurs paléochenaux ont été identifiés à différentes profondeurs : les plus anciens sont situés entre 7 m et 25 m de profondeur ; les plus récents, dont l’activité est rapportée au Petit Age Glaciaire, sont situés entre 1 m et 5 m de profondeur. Les TRE ont permis de mettre en évidence le fait qu’en contexte naturel, le Rhône a eu dans ce secteur un chenal d’une largeur d’environ 100 m (contre 40 m pour le chenal actuel), ainsi que plusieurs chenaux secondaires. L’activité principale de l’hydrosystème rhodanien durant les derniers siècles était par ailleurs située dans la partie nord de la vallée. L’absence de structure sédimentaire nette dans les parties proximales des chenaux secondaires parallèles au Rhône (aujourd’hui inactifs) met en évidence une grande mobilité latérale de ces chenaux, dont l’origine est attribuée aux systèmes torrentiels affluents.

Références électroniques

Laetitia Laigre, Emmanuel Reynard, Gilles Arnaud-Fassetta, Ludovic Baron et Damian Glenz, « Caractérisation de la paléodynamique du Rhône en Valais central (Suisse) à l’aide de la tomographie de résistivité électrique », Géomorphologie : relief, processus, environnement [En ligne], 4/2012 | 2012, mis en ligne le 31 décembre 2014, consulté le 02 janvier 2015. URL : http://geomorphologie.revues.org/10020 ; DOI : 10.4000/geomorphologie.10020

--MVSi14 (discussion) 2 janvier 2015 à 15:01 (CET)


retro.seals.ch: Neue historische Zeitschriften online und frei zugänglich

Das Angebot auf retro.seals.ch wurde um weitere Zeitschriften ergänzt. Neu sind unter anderem die folgenden historischen Zeitschriften frei und online zugänglich:

  • Appenzeller Kalender (1722-2010): Seit 1722 jährlich erscheinender astronomischer Kalender. Der zweite Teil gibt eine Chronik der Witterungsverhältnisse des vergangenen Jahres wieder und enthält mehrere Beiträge zu landesgeschichtlichen und volkskundlichen Themen sowie literarische Texte. Während heute appenzellische Inhalte im Zentrum stehen, wurde bis ins 20. Jahrhundert über Politisches und Exotisches aus dem Weltgeschehen berichtet.
  • Archiv des Historischen Vereins des Kantons Bern (1848-1960): Die Buchreihe Archiv des Historischen Vereins des Kantons Bern macht historische Forschungsarbeiten mit einer breiten Themenpalette einer interessierten Öffentlichkeit zugänglich.
  • Revue de théologie et de philosophie (1868-2011): Die Zeitschrift hat ein interdisziplinäres Profil : Sie veröffentlicht historische Dossiers, aktuelle Debatten und neueste Publikationen in Theologie und Philosophie und widmet sich dem Gespräch zwischen diesen beiden Disziplinen.

--MVSi14 (discussion) 17 octobre 2014 à 08:19 (CEST)


Reports Digital Humanities 2014

Rapports en ligne

--MVSi14 (discussion) 18 septembre 2014 à 10:09 (CEST)


150 ans de la première Convention de Genève – sources en ligne

La première Convention de Genève, la Convention pour l’amélioration du sort des militaires blessés dans les armées en campagne, a été signée par 12 états, dont la Suisse, le 22 août 1864.

À l’occasion du 150e anniversaire de la première Convention de Genève, la Bibliothèque nationale suisse (BN), en collaboration avec la Bibliothèque du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a numérisé de nombreuses sources de cette époque. Celles-ci sont présentées sous la forme d’un dossier électronique sur le site de la BN et du CICR. Informations complémentaires

Lien du e-dossier sur le site web de la Bibliothèque nationale : [1]
Pour télécharger des images, utilisez le lien [2]
Lien du catalogue sur le site web du CICR : [3]

--MVSi14 (discussion) 5 septembre 2014 à 08:02 (CEST)


Retro.seals.ch: Neue digitalisierte Zeitschriften

Auf der Plattform retro.seals.ch sind weitere digitalisierte Zeitschriften im Volltext zugänglich:

Die Plattform retro.seals.ch ist der Server für digitalisierte Schweizer Zeitschriften aus den Bereichen Wissenschaft und Kultur. Zurzeit sind 200 Zeitschriften mit insgesamt rund 3 Millionen Seiten abrufbar. Das Angebot wird laufend erweitert.

--MVSi14 (discussion) 26 août 2014 à 15:39 (CEST)


Auf der Plattform retro.seals sind weitere digitalisierte Zeitschriften im Volltext zugänglich

  • Bulletin of the Geobotanical Institute ETH, 1918–2003
  • Ferrum: Nachrichten aus der Eisenbibliothek, Stiftung der Georg Fischer AG, 1954–2013
  • Karton: Architektur im Alltag der Zentralschweiz, 2004–2013
  • Freiburger Geschichtsblätter 1894-2000
  • Action: Zivilschutz, Bevölkerungsschutz, Kulturgüterschutz = Protection civile, protection de la population, protection des biens culturels = Protezio, 1934–2007
  • Mitteilungen der Antiquarischen Gesellschaft in Zürich, 1841–1999
  • Appenzeller Kalender, 1722–2010
  • Archiv des Historischen Vereins des Kantons Bern, 1848–1960
  • Der neue Sammler: ein gemeinnütziges Archiv für Bünden, 1805–1812
  • Neujahrsblatt herausgegeben von der Feuerwerker-Gesellschaft in Zürich: auf das Jahr …, 1806–1849
  • Revue de théologie et de philosophie, 1868–2011
  • Die Sammlung / Schweizerisches Nationalmuseum = Les collections / Musée National Suisse = Le collezioni / Museo Nazionale Svizzero, 2000–2011
  • Topiaria helvetica: Jahrbuch, 1983–2013

--MVSi14 (discussion) 5 août 2014 à 07:35 (CEST)

Outils personnels