Charles (Karl) Dellberg

De Wikivalais

Sommaire

Années de naissance et de décès

1886-1978


Biographie

Charles Dellberg est né en 1886 à Brigue et décédé le 17 juillet 1978 à Sierre.

Il a été fonctionnaire postal de 1903 jusqu'en 1933. Par la suite il est devenu gérant de la maison du peuple de Brigue.

Député de multiples fois de 1921 à 1963, conseiller national de 1935 à 1947 et de 1951 à 1971, il est un véritable phénomène de la politique suisse et valaisanne.

De 1912 à 1924, il est conseiller communal à Brigue. En 1951, il s'établit à Sierre. Il y est également nommé au conseil communal, de 1953 à 1956.

En 1967 il se prépare une nouvelle fois, à 80ans, à se présenter au Conseil national, contre l'avis de son parti. Elu, il est exclu de son parti, mais il sera réintégré quelques années plus tard et nommé président d'honneur.

Au niveau régional, il fonde en 1904 le "Grütli Verein", ancêtre du Parti socialiste dont la section valaisanne est créée en 1919. Il en est le président de 1908 jusqu'en 1919, puis du parti socialiste jusqu'en 1957. En 1913 il est également président du syndicat des maçons de Brigue.

En 1921, il est le premier député socialiste élu au Grand-Conseil valaisan ; il y siégera 36 ans. Dès 1935, il est élu au Conseil National.

Charles Dellberg est également journaliste, rédacteur de toutes les feuilles possibles de la gauche, romandes ou alémaniques.[1]

A collaboré à


Sources

  1. Alain Clavien, "Dellberg, Karl", in Dictionnaire historique de la Suisse
  • Journal de Sierre, 58 (1978), p. 1.
  • Peuple valaisan, 29 (1978), p. 1.
  • Roger Germanier, "Charles Dellberg est moirt. Il a marqué trois siècles", in Nouvelliste, 165 ( 1978), p. 10.
  • Pierre Jeanneret, Dix grandes figures du socialisme suisse, Lausanne, Parti socialiste vaudois, 1983, p. 30-32.
  • Jean-Marc Biner, Autorités valaisannes, 1848-1977/79: canton et confédération, Sion, 1982, coll. «Vallesia», p. 287.


Pour en savoir plus


Outils personnels
Autres langues