Caractéristiques du vocabulaire patoisant

De Wikivalais

Le développement des patois s'associe en particulier à la culture matérielle. Comme les mots renvoient à un élément de la réalité, la richesse du lexique dans certains secteurs se révèle par la précision et par l'extension du vocabulaire. Par exemple, le vocabulaire relatif à la neige et aux conditions atmosphériques ou celui de l'économie agro-pastorale sont fort étendus. La vie alpine expose l'individu à des conditions de vie qui se reflètent dans la langue. A titre d'exemple, le vocabulaire concernant la neige enregistre les observations et remplit les multiples besoins de la communication en distinguant les degrés des précipitations neigeuses :

  1. commencer à neiger, lorsque la pluie tourne à la neige : mehlyà
  2. neiger par petits flocons secs, au début d’une précipitation de neige : balyutchyè, frujunà, melyonà, nevouchyè
  3. neiger par endroits seulement : gareyè
  4. neiger (termes neutres caractérisant des précipitations moyennes, les plus courantes) : nevéi, balyè
  5. neiger fortement, à gros flocons : flotchyè
  6. neiger en tempête : kouchyè
  7. neiger en forte tempête, au point que la neige recouvre les façades : reblotchyè


Le nombre de verbes disponibles et connus de chacun témoigne de la justesse du vocabulaire lié aux chutes de neige. Cela souligne la capacité du patois à indiquer les plus petites variations intervenant dans l’environnement.

Les termes désignant le réel foisonnent dans l'inventaire lexical et dans les différentes régions. En caricaturant un peu, on pourrait dire que chaque village cultive une particularité langagière qui l'individualise et, de la même manière, il reconnaît les spécificités des villages voisins. Ces marques distinctives et connues des différents locuteurs suscitent généralement le sourire de l'autre. Le patois assume une fonction identitaire très marquée, à laquelle le vocabulaire participe fortement.

"Au printemps, notre paysan laboura son champ. Il planta des pommes de terre et des carottes."
Vouvry Eu fori, noutron païzan l'a âro son tsan. Poè l'a inveti de trifé é de patenahé
Troistorrents De forié, noûtron païsan l’a fossérau son tsan. L’a plhantau de les trîshé é de les patenâlhé
Salvan Dè forie, le païjan l’a fochoro chon tsan, l’a planto dè trifle è dè patenale
Praz-de-Fort Dè fortin, noutre païsan vire son tsan, y plante dè trife é dè patenade
Bagnes Dèfortin, nontro payezan tornè vreyé o tsan. I ya plantô dè pomè dè tère è dè ribenè (patenalè)
Evolène Lo fourtèïn, lù noûthre paijàn a vriyà choun tsàn. Y'a vouanyà dè póme è dè rebùne
Fully I feurtin, noutre payejan l'a tornô vrèyë le tsan. L'a plantô dè trishië è dè patenayè
Chamoson Difortin, o païzan a vreyâ son tsan, é l'â plantô dè trifle é di rebenè
Conthey Dè feurti, nontre paejan à torno chomorae o tsan e a pfanto dè trifle è dè ribenè
Isérables Défertin, noûtrô payèzan cé mêth öu travô : lh'a plantà dè mètère é dè ribëne
Nendaz De fourtin, i noûtro payjan a veryà o tsan; a plantâ de terre é de ribënne
Hérémence Lo faurtin, le païjan ia trâlia lo tsan, è ia plantâ dè treufle è dè rèbeune
Saint-Martin Lo fourtïn ya planta dè pomëtte è vouagna dè rébène
Savièse Dé fortin l'a ouabora o bën é planta dé pométèré é dé ryébé
Chermignon Dè fourtén, nouhré paéjan véirè lo tsan. Pliantè dè pomètè è dè rébeunè
Vissoie Lo fourteing, li payjang l'a viria lo tsang. L'a planta dè pomèttè è dè rièbinè
Saint-Luc Lo fourteing l'omo vérriè lo tsang, planntè dè pomètè è dè rièbénè


Une des richesses des patois se manifeste dans la créativité lexicale active dans tous les secteurs de la communication. Non seulement la description du réel mais aussi l'expression des sentiments s'appuient sur une multiplicité de termes que révèle la comparaison de quelques patois. La diversité des termes et la valeur expressive des dénominations, des locutions et des comparaisons en sont des exemples et soulignent l'importance de nos patois dans la formation de la pensée :


"furieux"
Vouvry
inradia
Troistorrents
bon grîndzo
Salvan
fran troble
Praz-de-Fort
greindze
Bagnes
infomatô
Fully
ayënô
Chamoson
ayenô
Conthey
inforèto
Isérables
einngrindjà
Nendaz
ëngrëndjya
Evolène
fou fouryóouk
Saint-Luc
eingringzia
Saint-Martin
roze infara è
grinzo caumè oun
tsin
Savièse
engrëndjya comin
ouna vouépa
Chermignon
eingrénjià com'ôn
djiâblio
Vissoie
fourio

Article connexe



Outils personnels