Aloys Theytaz

De Wikivalais

Sommaire

Années de naissance et de décès

1909-1968

Biographie

Aloys Theytaz est né à Vissoie le 17 juillet 1909. Il obtient une maturité littéraire au collège de Sion et suit des études de droit à l'Université de Fribourg. Dans le même temps, il suit des cours de journalisme et écrit dans le journal La Liberté. Il réalise une partie de ses études à Vienne. A son retour en Valais, il ouvre une étude d'avocat-notaire à Vissoie, puis s'installe à Sierre. De 1940 à 1951, il est membre passif de l'Assocation de la presse valaisanne. Il rédige de 1937 à 1941 la Patrie valaisanne, avant que Sylvain Maquignaz ne le remplace à la tête du journal. Il a également été journaliste au Journal de Sierre, au Rhône, au Nouvelliste valaisan, à la Feuille d'Avis du Valais, à l'Almanach du Valais, à Treize Etoiles, etc. En tant qu'auteur, il écrit sur son pays et les montagnards qui y vivent. Il compose des pièces de théâtre, des poèmes et des jeux scéniques. Aloys Theytaz est engagé dans le parti conservateur. Député, il siège durant vingt ans (1945-1965) au Grand Conseil. En 1950 il est nommé sous-préfet du district de Sierre, puis préfet en 1955. Il a aussi été substitut (1940-1945) puis rapporteur (1945-1954) auprès du tribunal du district de Sierre. Engagé en faveur de la culture populaire et du patrimoine valaisan, il est membre fondateur de l'ensemble choral "La Chanson du Rhône", du groupe folklorique les Zachéos, de l'Ordre de la Channe dont il fut épisolier, de la Fédération valaisanne des costumes. Aloys Theytaz est aussi parolier de plus de 200 chansons mises en musique par Jean Daetwyler, conteur et portraitiste. Il meurt à Sierre le 3 novembre 1968.

Bibliographie

Une sélection d'ouvrages:

  • Horizons blancs, Lausanne : Bibliothèque des Arts, 1957
  • L'ombre sur la fête, Genève : Meyer, 1950
  • Le Président de Viouc, Sierre : Schoechli, 1942

Découvrez et empruntez les œuvres d'Aloys Theytaz disponibles à la Médiathèque Valais

Pseudonyme

A collaboré à

Pour en savoir plus

Sources

  • Nouvelliste valaisan, 3 (1942), p. 3.
  • Almanach, 1956, pp. 57-60.
  • Journal de Sierre, 59 (1988), p. 7.
  • Isabelle Quinodoz, Ecrivains contemporains du Valais romand; essai de bibliographie, Sion : Annales valaisannes, 1977, pp. 109-111.
  • Roger Francillon (dir.), Histoire de la littérature en Suisse romande", vol. 3 (de la seconde guerre aux années 1970), Lausanne : Payot, 1998, pp. 211-212
  • Jean-Marc Biner, Autorités valaisannes, 1848-1977/79 : canton et confédération, Sion, 1982, coll. «Vallesia», p. 378.


Outils personnels
Autres langues