Alfred Besse de Larzes

De Wikivalais

Sommaire

Années de naissance et de décès

1848-1904


Biographie

Alfred Besse de Larzes est le fils de Maurice Besse de Larzes. Bien qu'originaire de Bagnes par son père, il est né le 14 juillet 1848 à Lyon.

Il montre rapidement des dispositions pour la poésie, et, en enfant précoce, traduit à 7 ans le De Viris en vers français. A 12 ans, il gagne sa vie en faisant des séances d'improvisation, à travers la France et la Suisse. C'est le début de sa carrière de "troubadour" et d'improvisateur. Les spectateurs lui choisissent deux rimes quelconques, souvent saugrenues, et le poète en fait des quatrains, avec une facilité et une rapidité étonnantes.

A 19 ans, il est rédacteur d'un journal local de Cauterets (France) et tient la rubrique mondaine en vers!

Alfred Besse de Larzes a publié quelques ouvrages au cours de ses voyages: des poésies, des duos comiques. Toutefois, en vieillissant, l'optimisme de la jeunesse se transforme et il vante la pitié et le dévouement aux misères humaines.

En 1903, il revient en Suisse pour recueillir un petit héritage. Il donne quelques séances, entre autres à Saint-Maurice, puis quitte le Valais pour Fribourg, où il meurt le 29 janvier 1904.


Bibliographie

Une sélection d'ouvrages:

  • Poésies nouvelles à l'usage des pensionnats, Vannes : Impr. Lafolye, 1894.
  • Saluez! Pitou! : comédie en un acte, Paris : R. Haton, 1900.
  • Jacques Bonhomme : comédie en un acte, Paris : R. Haton, 1900.


Pour en savoir plus

  • Henri Bioley, Les poètes du Valais romand; anthologie, Lausanne : Imprimerie J. Couchoud, 1903, pp. 143-152.


Sources

  • Edmond Troillet, "Alfred Besse des Larzes, poète et improvisateur valaisan, 1848-1904", in Annales valaisannes, 1942, pp. 421-436.
  • Jules-Bernard Bertrand, Le Valais: étude sur son développement intellectuel à travers les âges, Sion : C. Mussler, 1909, pp. 172-174.



Outils personnels
Autres langues