Adrien Pasquali

De Wikivalais

Sommaire

Biographie

D’origine italienne, Adrien Pasquali est né le 5 septembre 1958 à Bagnes. Il a fait ses études à Fribourg et à Paris (doctorat, thèse sur Charles-Ferdinand Ramuz). Il a enseigné la littérature romande à l’université de Genève. Il a vécu entre la Suisse, l’Italie et Paris où il a résidé. Adrien Pasquali se donne la mort le 23 mars 1999 à Paris.

Il a publié des romans, des récits et des essais sur Ramuz, Gustave Roud et Nicolas Bouvier. Critique littéraire, il a également traduit des romans de l’italien. Son premier texte littéraire, Eloge du migrant paraît aux éditions de l'Aire en 1984. Il reçoit le Prix Schiller et est traduit en allemand en 1987. En 1994, il reçoit le prix Lipp pour La Matta. En 1999, Le pain du silence fait partie de la sélection Lettres Frontière. Adrien Pasquali est l'auteur de neuf romans et d'un récit, Une vie de livre.

Prix

  • Prix Lipp, 1994
  • Prix de la Fondation Gaspoz, 1987
  • Prix Schiller, 1985

Bibliographie

Une sélection d'ouvrages :

  • Le pain du silence, Carouge-Genève : Ed. Zoé, 1999
  • Les portes d'Italie, Vevey : L'Aire, 1986
  • Eloge du migrant, Vevey : L'Aire, 1984

Découvrez et empruntez les oeuvres de Adrien Pasquali disponibles à la Médiathèque Valais

Pour en savoir plus

En exergue

Pour lui, écrire était l'équivalent de vivre parce que c'était reformuler l'enfance "à volonté", c'est-à-dire pouvoir sans cesse la réinventer, et, à partir de là, se reconstruire. Jean Roudaut


Outils personnels
Autres langues